Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : l'offre de transports va être adaptée en Île-de-France

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Alors que la France se reconfinera à minuit, ce jeudi soir, le vice-président en charge des Transports à la région Île-de-France le confirme sur France Bleu Paris, l'offre de métro, bus, RER et Transilien va être adaptée.

Quai du métro parisien
Quai du métro parisien © Radio France - Hajera Mohammad

Cette fois c'est officiel, la France se reconfine alors que l'épidémie de coronavirus "submerge" les hôpitaux en France, a reconnu Emmanuel Macron dans son allocution, mercredi soir. Dès minuit ce jeudi, et pour au moins cinq semaines, les sorties ne seront autorisées que pour aller travailler, se soigner, faire ses courses, ou prendre l'air pendant une heure. 

Quelques différences tout de même. Et pas des moindres, les établissements scolaires restent ouverts et l'économie doit continuer. Le télétravail sera privilégié dans les bureaux mais pour ceux dont le métier ne le permet pas, ils pourront aller travailler. 

Nouvelle offre de transports prête en début de semaine prochaine

Conséquence, dans les transports en commun, la fréquentation ne va pas chuter autant qu'au printemps, anticipe Stéphane Beaudet, vice-président en charge des transports à la région Île-de-France. "On va s'adapter avec une différence considérable par rapport au mois de mars, c'est qu'on n'est pas dans un confinement total. C'est un confinement qui doit permettre à l'économie de continuer de fonctionner. _Les gens vont devoir aller travailler donc on n'aura pas seulement 20% de trajets_. Peut-être plutôt 35, 40, 50%. Mais on va faire comme en mars et comme la semaine dernière avec le couvre-feu : on va s'adapter."

La nouvelle offre sera prête pour "lundi ou mardi", détaille encore Stéphane Beaudet. Une offre réduite pour ne pas faire rouler des rames "sans personne dedans" et pensée autour de l'heure de pointe "qu'on va devoir moduler". Tout ce travail "va se mettre en place", promet encore l'élu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess