Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : le nombre d'arrêts maladie a explosé à la RATP depuis le début du mouvement de grève

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

La direction de la RATP a confirmé ce mardi matin que le nombre d'arrêts maladie avait explosé pendant la première semaine de la grève. Ils ont même été multiplié par quatre par rapport à l'an dernier chez les conducteurs de RER.

Le nombre d'arrêts maladie a explosé à la RATP depuis le début de la grève contre la réforme des retraites.
Le nombre d'arrêts maladie a explosé à la RATP depuis le début de la grève contre la réforme des retraites. © Radio France - Aurélien Accart

Île-de-France, France

Le nombre d'arrêts maladie a explosé à la RATP depuis le début de la grève contre la réforme des retraites a indiqué ce mardi la direction, confirmant une information du Parisien. Le nombre d'arrêts maladie a ainsi triplé chez les conducteurs de métro par rapport à l'année dernière pendant la première semaine de grève et plus que quadruplé pendant la seconde, avec un pic le 19 décembre, journée d'action interprofessionnelle contre la réforme. 

Pas de commentaire du côté de la RATP

La direction de la RATP a confirmé mais s'est refusée à tout commentaire.  Elle a multiplié les contrôles chez les agents portés pâle alors que le mouvement affecte fortement les transports publics en région parisienne. Selon nos confrères, les arrêts maladie peuvent soit être liés au stress chez les non-grévistes, soit être une façon de soutenir le mouvement de grève sans perdre d'argent

"Je ne peux pas commenter cette information. Nous n'avons ni accès aux taux de grévistes, ni aux déclarations maladie. Contrairement à la SNCF, la direction de la RATP pratique l'omerta", a commenté Bertrand Hammache à la CGT-RATP. La SNCF, elle aussi touchée par la grève, "n'a pas de consolidation des chiffres", a indiqué un porte-parole.  

Un manque à gagner de 400 millions d'euros pour la SNCF

Dans un entretien au journal Le Monde ce mardi le patron de la SNCF a déclaré que le mouvement de grève avait déjà occasionné un manque à gagner de 400 millions d'euros pour l'entreprise. Jean-Pierre Farandou qui précise que "le conflit n'est pas terminé, et il est encore trop tôt pour faire le bilan complet" tout en prévenant que "les comptes 2019 seront fortement impactés par ce conflit".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu