Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réforme des retraites : les personnels de l'AIA à Clermont-Ferrand bloquent l'accès à leurs locaux

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

De nombreuses mobilisations sociales se déroulent ce jeudi. A l'AIA, l'Atelier Industriel de l'Aéronautique de Clermont-Ferrand, cela fait 11 jours qu'ils sont en grève. Ils ont mené une action symbolique devant les locaux de leur direction.

Les salariés de l'AIA ont manifesté symboliquement devant leurs locaux
Les salariés de l'AIA ont manifesté symboliquement devant leurs locaux - Syndicats AIA

Les salariés de l'AIA, l'atelier industriel de l'aéronautique de Clermont-Ferrand sont remontés. Ils dénoncent la réforme des retraites, alors que la conférence de financement, voulue par la CFDT, s'est ouverte aujourd'hui. 

Les représentants syndicaux accusent leur ministre de tutelle, Florence Parly, de ne pas discuter aux eux. "On a envoyé des courriers, des demandes d'audience, mais nous n'avons jamais eu de réponses" souligne-t-on du côté de la CGT. 

Des véhicules bloquent la route

Les salariés de l'AIA sont des personnels civils. Après avoir jeté leurs bleus de travail devant le bâtiment de la direction, et empêché le départ d'un Mirage 2 000 jeudi dernier, ils ont ce matin décidé de bloquer la route d'accès à l'AIA, laissant une voie libre pour les secours. 

L'atelier de Clermont-Ferrand est l'un des cinq ateliers industriels de l'aéronautique en France. Leur mission est d'assurer le maintien des principaux aéronefs français. Créé en 1939, il emploie 1 500 salariés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess