Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Rendre l'A20 payante ? Ça n’est pas l’intention du gouvernement, selon la secrétaire d'Etat Brune Poirson

mercredi 30 mai 2018 à 18:54 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry

Lors de la séance de questions à l'Assemblée, la secrétaire d'Etat Brune Poirson a affirmé que le gouvernement n'avait pas l'intention de rendre l'A20 payante. Cette hypothèse, évoquée par la ministre des Transports Elisabeth Borne, avait suscité une levée de boucliers dans la région.

Elisabeth Borne estime que les moyens consacrés au réseau routier national non concédé sont insuffisants (illustration).
Elisabeth Borne estime que les moyens consacrés au réseau routier national non concédé sont insuffisants (illustration). © Maxppp - Olivier Boitet

Châteauroux, France

« Je tiens à vous rassurer sur les situations des autoroutes A20 et A75 ». C'est ainsi qu'a débuté la réponse de Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la transition écologique, au député du Puy-de-Dôme Michel Fanget. Ce mercredi lors de la séance de questions à l'Assemblée, l'élu Modem a interpellé le gouvernement à propos de l'éventualité d'un péage sur les portions d'autoroutes gratuites actuellement. 

La secrétaire d'Etat a poursuivi : « Ce sont les grands axes de désenclavement des territoires qui doivent être préservés. Le gouvernement n’envisage pas de soumettre au péage les automobilistes qui les empruntent ». Brune Poirson a néanmoins précisé que l'Etat avait le droit de recourir à cette solution notamment lorsqu'il entreprend des travaux d'aménagement important. Elle a conclu, omettant (volontairement ou involontairement) de citer à nouveau l'autoroute qui traverse le Berry de Vierzon à Argenton-sur-Creuse : « L’A75 est une autoroute récente qui a été conçue pour désenclaver les territoires ruraux, il n’y a donc aucune intention de l’Etat de mettre cette autoroute à péage ».