Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : 19 personnes interpellées pour une opération sabotage des bornes de tickets du métro

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Armorique, France Bleu
Rennes, France

Tôt ce jeudi matin, vers 6h, une dizaine de valideurs de tickets de transports a été détériorée dans six stations de métro à Rennes, et notamment à la Poterie, Jacques Cartier, Villejean et Italie. 19 personnes ont été interpellées, 14 hommes et 5 femmes. Elles ont été placées en garde à vue.

Des valideurs de tickets de transports détériorés
Des valideurs de tickets de transports détériorés - Star

Il s'agissait d'une "opération commando de sabotage" selon le Procureur de la République. Des groupes de 3 à 4 personnes ont opéré cagoulés, dans 6 stations de métro. Ils ont été interpellés en flagrant délit alors qu'ils dégradaient avec de la mousse expansive des bornes de tickets de transports, tôt ce jeudi matin. Mais un dispositif de sécurité important les attendaient.

Association de malfaiteurs

19 personnes, 14 hommes et 5 femmes ont été interpellées. Selon le procureur de Rennes, il s'agit d'un commando "organisé et structuré, agissant ensemble sur les manifestations, et se réunissant régulièrement pour évoquer et préparer l'organisation d'actions violentes". Ce groupe a été identifié dans le cadre d'une enquête pour association de malfaiteurs ouverte depuis le 12 mai.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les policiers suspectaient ces individus de préparer "des dégradations au sein du métro le 19 mai 2016, a précisé le procureur la République. Un dispositif [policier] a été mis en place dans la nuit du 18 au 19 mai à proximité de l'ensemble des stations de métro de la ville de Rennes."

Dispositif policier autour de toutes les stations de métro de Rennes

Ces 19 personnes ont été placées en garde à vue pour "association de malfaiteurs et dégradations volontaires de biens destinés à l'utilité publique". Ces personnes interpellées refusent pour l'instant de donner leur identité et leurs empreintes digitales. Les gardes à vue peuvent se prolonger 48h.

Le réseau Kéolis va porter plainte. Ces dégradations n'ont pas eu de conséquences sur la circulation des rames de métro.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess