Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Poisson d'avril : Christophe Lemaitre va tenter l'exploit

-
Par , France Bleu Armorique

L'homme peut-il dépasser la machine ? Le sprinter Christophe Lemaitre va essayer, en juillet prochain, à l'occasion de l'inauguration de la nouvelle ligne grande vitesse.

Christophe Lemaitre va tenter de rivaliser avec un TGV à Rennes
Christophe Lemaitre va tenter de rivaliser avec un TGV à Rennes © Maxppp - Julio PELAEZ

Rennes, France

Vous l'aviez peut-être deviné, c'était notre poisson d'avril. Mais pour le plaisir, on vous laisse cet article sur la tentative de Christophe Lemaître de battre le TGV. Merci à la SNCF et à notre imitateur maison Laurent Chandemerle pour leur participation complice.

Ce sont deux mondes qui se rencontrent et qui ont la vitesse en commun : la SNCF et Christophe Lemaître. En juillet prochain, la SNCF inaugurera sa nouvelle LGV : Rennes ne sera plus qu'à 1h20 de Paris, soit un gain de 40 minutes. Christophe Lemaitre, médaille de bronze du 100 mètres aux JO de Londres, a promis d'être là.

Un entraînement avant Londres

L'athlète s'est lancé un pari fou : courir aussi vite que le TGV, sur la distance reine, le 100 mètres. En pleine préparation pour les championnats du monde d'athlétisme, à Londres, en août, le sportif n'est pas intimidé par le cheval de fer : "Je suis habitué aux grosses machines, affirme-t-il avec un sourire. Normalement, elles se trouvent dans les lignes à côté de moi. Un train, bien sûr, c'est plus impressionnant, mais ça me permettra d'évaluer ma vitesse."

La SNCF, d'abord surprise par la requête du sportif, n'a pas hésité longtemps avant de donner son accord. "Christophe Lemaître est un athlète très performant, c'est une image qui nous plaît, explique Isabelle Camille-Rap, chargée de communication pour la SNCF. On veut montrer aux gens que ce n'est plus la peine de courir, qu'ils auront 40 minutes de plus pour dormir le matin par exemple !"

Plus vite que les machines

Alors courir aussi vite qu'un TGV, est-ce possible ? Même pour l'un des trois seuls Français à être passé sous la barre des 10 secondes au 100 mètres ? Michel Cabaret, directeur de l'espace des sciences à Rennes, admet que le défi sort du commun. Pour autant, tout est possible :

De tout temps, les êtres humains ont toujours pensé volé, aller plus vite que les machines. Suivre un TGV en courant, c'est vraiment remarquable et ça va laisser des traces pour les années à venir.

Rendez-vous le 2 juillet prochain pour savoir si le sportif en est capable. Si Christophe Lemaitre réussit son pari, la SNCF envisage de nouer un partenariat avec le sportif et de lui offrir un an de voyage - c'est la moindre de choses !

Un défi fou pour Christophe Lemaitre

Choix de la station

France Bleu