Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Réouverture du plan incliné à bateaux sur le canal de la Marne au Rhin

lundi 3 août 2015 à 19:08 Par Armêl Balogog, France Bleu Alsace et France Bleu Lorraine Nord

Le plan incliné du canal de la Marne au Rhin a rouvert ses portes lundi 3 août. Les bateaux vont de nouveau pouvoir voyager directement de l’Île de France à l’Alsace. Le plan incliné était fermé pour travaux depuis un an.

Plan incliné Moselle Alsace
Plan incliné Moselle Alsace © Radio France - Armêl Balogog

Bonne nouvelle pour les bateliers : ils peuvent maintenant traverser l’Est de la France par le canal qui relie la Marne au Rhin. Il était fermé depuis 2014 pour travaux : une poutre qui soutient le bac à bateaux avait été déformée lors de précédents travaux (2013) pour changer un essieu. Mais il a rouvert ses portes lundi 3 août.

Plan incliné bateau SON

Le plan incliné accueille 9.000 bateaux par an

Le plan incliné est très fréquenté. Près de 9.000 bateaux y passent chaque année . Et selon le guide touristique du plan et maire d’Arzviller, Michel Carabin, ils représentent près de 54.000 voyageurs par an. En plus des 120.000 touristes qui viennent admirer le mécanisme. Pendant la fermeture du plan incliné, le tourisme a sérieusement diminué dans la région puisque seulement 30.000 visiteurs venaient encore. Une fréquentation divisée par quatre, au plus grand malheur des commerces de Saint-Louis et d’Arzviller.

Un funiculaire à bateaux

Le plan incliné, c’est une sorte de funiculaire à bateaux. Ou encore une écluse que l’on hisse sur une pente de 40 degrés et de 40 mètres de long . Depuis une extrémité du canal, les bateaux entrent dans un grand bac rempli d’eau. Il est fermé à l’aide de portes étanches. Puis est hissé vers le haut (ou le bas) à l’aide d’un système de contrepoids au nombre de deux. Ces derniers sont reliés au bac à bateaux grâce à 28 câbles qui tournent autour de deux larges poulies. Deux moteurs aident à la mobilité pour équilibrer les poids mais les opérateurs du plan jouent aussi avec le remplissage du bac. Pour monter, il doit être plus léger que les contrepoids, et pour descendre, plus lourd.

Un système unique en France

Le plan a été construit en 1969 pour relier l’Île de France et l’Alsace par voie fluviale . Il est placé sur le canal de la Marne au Rhin. Et il remplace 17 écluses. Pour les franchir, les bateliers mettaient une journée. Maintenant, ils mettent environ quatre minutes. Le système est unique en France . Mais son aîné européen est en Belgique depuis 1967.