Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

REPORTAGE - En Mayenne, une pénurie de chauffeurs de cars

samedi 29 septembre 2018 à 7:06 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne et France Bleu

Le secteur est en plein développement mais il a du mal à recruter dans le département. Reportage dans la plus grosse société mayennaise, les Cars Bleus.

illustration les cars bleus à mayenne
illustration les cars bleus à mayenne © Radio France

Mayenne, France

C'est un métier en tension, les candidats ne se bousculent pas. Pourtant, plusieurs dizaines de postes sont à pourvoir. 

La plus grosse société du secteur, dans le département, Les Cars Bleus, à Mayenne, est à la peine. 

Mais pourquoi ? Le patron de l'entreprise, Hervé Guillemain, avance une explication : "c'est essentiellement le manque de formation initiale. Des gens sortent d'une école pour le transport de marchandises mais il n'existe pas d'école pour le transport de voyageurs. Nous organisons nous-mêmes des sessions de formations pour former des conducteurs que nous embauchons, ensuite, en CDI sur des activités de transport urbain, scolaire et touristique. Nous recrutons aussi dans des postes de maintenance, des postes d'exploitation. C'est un métier d'avenir, nous sommes en plein développement. Nous sommes un vivier d'emplois"

Pour l'instant, une école de chauffeurs de cars n'est pas à l'ordre du jour. En revanche, et c'est une première étape, une école, pour former des mécaniciens spécialisés, vient d'être créée à Mouilleron en Vendée, près de la Roche-sur-Yon.

Cette pénurie, c'est aussi à cause de l'âge d'accès à la profession. Il faut avoir 21 ans pour prétendre à un permis de transport en commun. 18 ans pour le permis poids-lourd, une profession, elle aussi d'ailleurs, qui manque de main d'oeuvre.

►►Ecoutez le reportage à la société les Cars Bleus à Mayenne

Transport en commun : on recrute