Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

RER A : le trafic toujours bloqué mercredi entre Auber et La Défense

mardi 31 octobre 2017 à 23:43 Par Emmanuel Collardey, France Bleu Paris et France Bleu

Le trafic reste donc bloqué entre Auber et La Défense, mais le colmatage de la brêche accidentellement percée lundi avance : il n'y a plus d'écoulement depuis ce matin.

© Maxppp -

Paris, France

La course contre la montre pour relever la ligne la plus fréquentée d'Europe continue. A l'arrêt entre Auber et La Défense depuis lundi, le trafic reste coupé ce mercredi matin entre Auber et La Défense. Le plan de substitution est donc reconduit : des bus remplacent les rames entre La Défense et Charles de Gaulle-Etoile. La ligne 1 du métro qui dessert les deux gares est renforcée, de même que les lignes 2, 6, 9 et 14. Même si la fréquentation s'annonce moins importante en ce mercredi férié, 160 agents de la RATP restent mobilisés pour informer les usagers.

25 tonnes de boue évacuées

Si le retour à la normale prend du temps, c'est que l'opération est complexe. Il s'agit de colmater une brêche accidentellement percée lundi lors d'un chantier, et d'où s'est écoulé un flot d'eau boueuse. Les voies ont été noyées sur une cinquantaine de mètres. 25 tonnes de boues ont été récupérées mardi et 4 pompes installées pour continuer à désengorger les voies. Parallèlement, il a fallu monter un échafaudage pour réaliser le colmatage. Le travail avance : l'écoulement d'eau s'est arrêté ce matin vers 7h30. Mais quand l'opération sera terminée, la RATP devra également vérifier toutes les installations (alimentation, signalisation et communications), et procéder à des roulages d'essais.