Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

RER B : un train coupé en deux à Laplace

-
Par , France Bleu Paris

Une rame du RER B a subi mardi matin une rupture d'attelage en gare de Laplace, à Arcueil. Autrement dit, le train s'est séparé en deux parties au moment où il redémarrait vers 8h30. Un incident "rarissime" selon la RATP. Il n'a fait aucun blessé mais a occasionné quelques retards.

Un RER coupé en deux, un fait rarissime
Un RER coupé en deux, un fait rarissime

C'est un incident "extrêmement rare", selon la RATP. Mardi matin vers 8h30, un RER B qui quittait la gare de Laplace s'est littéralement coupé en deux. Une rupture d'attelage, en langage technique. L'accrochage mécanique et les câbles qui relient deux voitures se sont rompus. L'incident n'a pas fait de blessés mais a provoqué quelques retards. Tous les voyageurs ont été évacués.

  "C'était la stupéfaction la plus totale"

Berrie Gibels était dans la voiture qui a été dérochée. "Au bout de quatre ou cinq secondes après le démarrage, le courant a été coupé et on a senti un freinage brusque", raconte cet habitué du RER B. En voyant de la lumière au bout de la voiture, il se rend compte que la partie du train dans laquelle il se trouve a été détachée du reste de la rame. En dix ans de RER, c'est la première fois qu'il voit cela.

Ecoutez le témoignage de Berrie Gibels. Il était dans le train et n'en revient toujours pas.

RER B coupé en 2 18h

"On a eu beaucoup de chance" - Laurent Gallois, conducteur de RER

L'incident n'a provoqué que quelques retards mais le pire a été évité. Si elle s'était produite dans le tronçon central et non en gare de Laplace, où l'on dispose de trois voies, cette rupture d'attelage aurait entraîné un énorme désordre sur toute la ligne B mais aussi sur la ligne D, souligne Laurent Gallois, conducteur de RER. En 17 ans de carrière, il n'a jamais vu pareil incident mais les pannes sont, selon lui, fréquentes sur ces trains rénovés qui datent de 1979.

Aucune explication pour le moment

La rame est restée plusieurs heures en gare avant d'être dirigée vers les ateliers de la RATP pour permettre des investigations techniques et identifier les causes de cet incident. Pour l'heure, aucune explication n'est avancée.

 

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu