Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Retard du nouveau Vélib' : les mesures de compensation votées

mardi 9 janvier 2018 à 21:07 Par Émilie Defay, France Bleu Paris et France Bleu

INFO France Bleu Paris. Le syndicat Autolib' Velib' Métropole a voté mardi les mesures pour compenser le retard du nouveau Vélib'. Des réductions et minutes gratuites comme annoncé en décembre mais pas la gratuité réclamée par beaucoup.

Moins de 70 stations sont actuellement en service à Paris
Moins de 70 stations sont actuellement en service à Paris © Radio France - Emilie Defay

Paris, Île-de-France, France

Les élus du syndicat Autolib' Vélib' Métropole ont entériné mardi lors d'une réunion les mesures pour compenser le service très dégradé du nouveau Vélib'. "Conscients des importantes difficultés rencontrées par les abonnés du service Vélib' dans cette période de transition", ils ont confirmé les mesures annoncées le 26 décembre par la Ville de Paris. 

Les abonnés Vélib’ bénéficieront d’un crédit de 3h offertes, pour tester sans surcoût les nouveaux Vélib’ électriques ou prolonger leur usage des vélos mécaniques.

Les nouveaux abonnés bénéficieront quant à eux de 50 % de réduction sur leur abonnement mensuels en janvier, février et mars. Petite nouveauté par rapport aux annonces précédentes, cette mesure s'appliquera également aux abonnés qui arrivent à renouvellement en ce début d'année.

Les élus ont également voté un déplafonnement des minutes bonus des abonnés en 2018. Initialement, il était prévu que ces crédits (acquis en déposant des vélos dans des stations en hauteur) soient reportés uniquement jusqu'à 300 minutes (5 heures).

La gratuité réclamée

Ces mesures sont jugées insuffisantes par beaucoup étant donné le service actuel. Moins de 70 stations sont en service depuis le 1er janvier. David Belliard, président du groupe écologiste de Paris, réclame que les mois de janvier, février et mars soient intégralement offerts à tous les abonnés. Même demande de la part de l'association de cyclistes Paris en Selle.

Le groupe UDI-MoDem au Conseil de Paris souhaite de son côté que tout abonnement pris jusqu'au 31 décembre 2017 soit gratuitement prolongé d'une durée de 6 mois.

Le Syndicat Autolib' Vélib' Métropole reconnaît que les prestations attendues du nouvel opérateur ne sont pas tenues et précise que "les pénalités financières, comme prévues dans le cadre des marchés publics, seront appliquées en cas de retard".