Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Retardé de deux ans, le futur tramway de Nancy passera par la faculté des sciences en 2025

vendredi 9 novembre 2018 à 18:44 Par Thierry Colin, France Bleu Sud Lorraine

Le tracé du futur tramway de Nancy a été dévoilé par la métropole et traversera la faculté des sciences avec une partie aérienne du côté du jardin botanique. Un projet retardé de deux ans pour une mise en service en 2025. Les usagers applaudissent le tracé mais regrettent un calendrier incertain.

Le tramway passera par la faculté de sciences en 2025.
Le tramway passera par la faculté de sciences en 2025. © Radio France - Document métropole du Grand Nancy

Nancy

Lors d’une réunion publique, jeudi à Nancy, André Rossinot, 79 ans, a dévoilé le tracé du futur tramway de Nancy, son dernier grand chantier. Le tramway – avec deux rails et non plus un seul – s’élancera sur 15 kilomètres de la Porte Verte d’Essey-lès-Nancy jusqu’au CHU de Brabois à Vandoeuvre en passant – et c’est la nouveauté - par le campus de la faculté de sciences de l’université de Lorraine. Des travaux pour 400 millions d’euros, «le budget a changé car au début du projet nous étions à 250 millions d’euros» précise Christophe Choserot, vice-président délégué aux études sur le renouvellement de la ligne 1 qui pilote le dossier après une consultation publique à travers les 20 communes de la métropole.

Des travaux plus longs mais une montée à Brabois

Des usagers s’étaient mobilisés pour obtenir un tramway jusqu’à Brabois pour éviter d’avoir à prendre un bus au Vélodrome à Vandoeuvre et ces usagers semblent avoir été entendus car l’enquête publique portera bien sur un tramway qui monte à Brabois avec une partie aérienne, c’est-à-dire un viaduc, au niveau du jardin botanique. 

Les usagers redoutent une pause 

Seul regret – de taille - des associations d'usagers qui ont étudié le projet : le calendrier est retardé de deux ans et surtout l’échéancier financier n’est pas clair : les usagers redoutent une pause entre la construction de la ligne à plat jusqu’au vélodrome. Pour le collectif des associations de défense des usagers des transports et de l’environnement qui regroupe 14 associations, de Eden à l’UFC-Que Choisir en passant par Greenpeace et le Bien Commun, «la seule chose claire, c’est le tracé pour monter à Brabois». Pour Noël Lemmonier, du collectif, «la montée à Brabois est une avancée certaine qui est due essentiellement à la mobilisation des habitants et des associations mais la question du calendrier reste en suspens» et après deux ans de délais supplémentaires «on ne veut pas d’interruption entre la réalisation de la ligne de départ, la partie plate, et la réalisation de la montée de Brabois».  

Noël Lemonnier pour le collectif des associations de défense des usagers des transports et de l’environnement.

Prochaine étape : le 14 décembre en conseil métropolitain avec la présentation du dossier d’enquête publique, une enquête qui devrait être terminée début 2020 pour un tramway sur deux rails qui devrait rouler en 2025.