Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retards des bus scolaires dans le Saulnois : les élus attendent une amélioration rapide

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Comme dans la vallée de la Fensch, ça grince des dents dans le Saulnois concernant le ramassage scolaire. La région Grand Est a changé de prestataire cet été mais la société choisie, le transporteur Antoni, mécontente les parents d'élèves et les élus dans le secteur de Delme et Château-Salins.

Transport scolaire dans l'agglomération de Rochefort
Transport scolaire dans l'agglomération de Rochefort © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Ils dénoncent des retards à répétition, un manque de chauffeurs, une mauvaise organisation des circuits vers les écoles maternelles,  primaires et les collèges. Une réunion s'est tenue mi septembre entre les élus et le patron de la société. Il a promis de rectifier le tir rapidement.  La situation est d'autant plus préoccupante qu'on est là en milieu rural et que beaucoup d'enfants prennent le bus scolaire. Ils sont près de 70% des élèves à le prendre dans les 11 communes autour de Delme et ils sont encore la moitié dans le secteur de Château-Salins. 

Ni les parents ni les directeurs d'école n'étaient contents

Les bus qui sont arrivés en retard dès la rentrée ont donc fait beaucoup de mécontents explique Francine François, présidente du syndicat scolaire intercommunal de Delme : "Il y a eu des retards jusqu'à un quart d'heure, c'est arrivé plusieurs fois, les parents d'élèves n'étaient pas contents, ni les directeurs d'école, car les enfants arrivaient en retard en classe et ça désorganisait les cours". 

Il n'était pas prêt à faire du transport scolaire et il manquait de chauffeurs

Le nouveau transporteur était plutôt spécialisé jusqu'à présent dans les bus de tourisme. Pour Gaetan Benimeddourene, maire de Chateau-Salins, "il n'était pas prêt à faire du transport scolaire et il manquait de chauffeurs". Après la réunion avec les élus, le transporteur s'est engagé à faire mieux, et comme il manque de conducteurs, il va sous-traiter certains circuits, "ce qui parait difficile à comprendre", s'étonne l'élu de Château-Salins, dès lors qu'il a remporté le marché public".

Pression de la Région

Sollicités, les autocars Antoni n'ont pas souhaité réagir, ils précisent seulement : "Notre seul client est la Région et on réglera la situation avec eux". De son côté, le vice-président de la région en charge des transports, David Valence, assure "avoir mis la pression sur le transporteur" et "espère un retour à la normale d'ici la fin de semaine".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess