Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Retour à normale du trafic des TER entre Metz et Luxembourg

jeudi 23 novembre 2017 à 11:58 Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord

Le trafic des trains reprend progressivement entre Thionville et Luxembourg, après l'accident de personne ce mardi matin côté luxembourgeois.

Le Trafic des TER a repris entre Metz et Luxembourg (Illustration)
Le Trafic des TER a repris entre Metz et Luxembourg (Illustration) © Maxppp - Sébastien Jarry

Le trafic des trains reprend progressivement entre Thionville et Luxembourg, après l'accident de personne ce mardi matin côté luxembourgeois. Le corps d'un homme percuté par un train a été retrouvé sur les rails vers 7h à Bettembourg. la victime est un homme de 51 ans, sans doute percutée par un train. La police luxembourgeoise ne souhaite pas donner sa nationalité pour l'instant. Mais les premiers indices recueillis sur place laisse penser à un suicide, c'est l'hypothèse privilégiée.La circulation des TER a été totalement interrompue, mais à l'heure actuelle, le trafic est quasiment revenu à la normale.

Depuis 10h45 précisément, les trains roulent à nouveau normalement sur l'axe Nancy-Metz-Luxembourg, sauf quelques retards encore de 15 à 30 minutes à prévoir sur certains trains. En tout 25 trains ont été supprimés. Après 7h, tous les trains ont donc été arrêtés à Thionville, dans les 2 sens. La SNCF et les CFL, les chemins de fer luxembourgeois, ont mis en place des bus de substitution pour les nombreux frontaliers en galère.