Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Retour aux 90 km/h : "nous sommes plus courageux et nous aurons plus d'efficacité" (Jean-Pierre Marcon)

La décision de repasser de 80 à 90 km/h sur les routes départementales de Haute-Loire devrait être prise au printemps, indique ce mardi le président du Conseil départemental, Jean-Pierre Marcon.

Remplacement de panneaux de limitation de vitesse en Seine-et-Marne.
Remplacement de panneaux de limitation de vitesse en Seine-et-Marne. © Maxppp - Pascale de Souza

Haute-Loire, France

Jean-Pierre Marcon persiste et signe : la vitesse maximale repassera à 90 km/h "sur tout le réseau". La loi qui permet aux départements de revenir sur l'abaissement de la vitesse à 80 km/h est parue au Journal officiel le 26 décembre. Et le président du Conseil départemental de Haute-Loire espère l'appliquer rapidement. Il espère que la décision sera prise au printemps

Retour à 90km/h avec des aménagements à 70 km/h

Tout en revenant sur la vitesse maximale du réseau, le Département de Haute-Loire poursuit son objectif d'aménager des zones à 70 km/h, sur des portions particulièrement dangereuses. Jean-Pierre Marcon est prêt à prendre ses responsabilités, n'en déplaise au gouvernement. "Ce qui est un petit peu inquiétant c'est que, on va nous rendre responsable de tous les maux de la terre à partir du moment où nous aurons pris cette décision, et bien évidemment, chaque fois qu'il y aura un petit incident sur les routes départementales on va accuser le président du département d'avoir une décision aussi inconséquente", s'emporte Jean-Pierre Marcon. 

Jean-Pierre Marcon, invité de France Bleu matin le 07/01/20

"La position gouvernementale est totalement inacceptable", ajoute le président du Département de Haute-Loire, "d'autant plus que ce n'est pas une inconséquence de notre part [...], c'est parce qu'on est _à mon avis plus courageux, plus exigeant par rapport aux automobilistes, que nous aurons plus d'efficacité sur les routes_, et ça c'est bien dommage que les élus nationaux ne puissent pas le reconnaître"

Jean-Pierre Marcon ajoute que si le Département de Haute-Loire ne se précipite pas dans ce dossier, c'est qu'il attend aussi de voir ce que vont faire les départements limitrophes, la Loire en particulier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu