Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Retraites : la CFDT-Cheminots appelle également à une grève reconductible à la SNCF dès le 5 décembre

-
Par , France Bleu

Après SUD-Rail, l'Unsa ferroviaire et la CGT-Cheminots, la CFDT-Cheminots, dernier syndicat qui manquait à l'appel, annonce ce jeudi qu'elle déposera un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre pour protester contre la réforme des retraites.

La CFDT-Cheminots va déposer "dès ce soir ou demain" un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre, jour de mobilisation nationale contre la réforme des retraites (image d'illustration)
La CFDT-Cheminots va déposer "dès ce soir ou demain" un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre, jour de mobilisation nationale contre la réforme des retraites (image d'illustration) © AFP - Frédéric Scheiber / Hans Lucas

La CFDT-Cheminots va déposer "dès ce soir ou demain" un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre, jour de mobilisation nationale contre la réforme des retraites, a déclaré jeudi Didier Aubert, secrétaire général du quatrième syndicat de la SNCF. L'Unsa ferroviaire (2e syndicat à la SNCF), SUD-Rail  (3e syndicat) et la CGT-Cheminots (1er syndicat), ont déjà appelé à se mobiliser. "Le gouvernement n'a pas mesuré les attentes des cheminots" qui ont "besoin d'être rassurés", a déploré Didier Aubert devant la presse, à l'issue d'une réunion au ministère des Solidarités avec le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye et le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Le syndicat pourrait toutefois revenir sur son appel à cesser le travail s'il obtient satisfaction au cours des prochains jours. S'il n'est pas opposé à un régime universel, il réclame "le maintien du régime spécial" de retraite pour les salariés de la SNCF sous statut de cheminot, a indiqué le secrétaire général de la CFDT-Cheminots. Les trois organisations représentatives de la RATP - l'Unsa, la CGT et la CFE-CGC- appellent également à une grève illimitée à partir du 5 décembre contre la réforme des retraites.

  - Visactu
© Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu