Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

RETRO 2017 en Franche-Comté : le chantier du bus rapide bisontin TCSP

-
Par , , France Bleu Besançon
Besançon, France

Début septembre à Besançon, était inaugurée la nouvelle ligne 3 du réseau de bus Ginko. Le fameux TCSP (Transport en Commun en Site Propre). D'importants travaux qui ont marqué l'année 2017 des Bisontins.

Les bus Ginko - Trandev
Les bus Ginko - Trandev © Radio France - Hugo Flotat-Talon

C'est un chantier qui n'est pas passé inaperçu à Besançon. Début septembre, la nouvelle ligne 3 du réseau de bus Ginko était inauguré. Le TCSP, pour Transport en Commun en Site Propre.

2km de voies de circulation uniquement réservées aux bus. L'objectif, était d'améliorer la rapidité, la régularité et la fluidité de la liaison entre la Gare Viotte et la zone TEMIS, via le campus universitaire de la Bouloie. Avec en plus un temps de trajet de 10 à 15 minutes, estimé et annoncé par Ginko au départ... entre la gare et le campus. Un petit gain de temps de trajet grâce à l'augmentation de la fréquence des bus.

L'aménagement de cette nouvelle ligne 3 de Ginko aura coûté quelques 22 millions d'euros... pour un objectif initial de 9.000 voyageurs quotidiens. Mais pour l'instant, toujours pas de chiffres officiels sur la fréquentation, de la part du Grand Besançon.

Rétro 2017 : Julien Laurent revient sur le chantier de la ligne 3 du réseau de bus bisontin Ginko

Choix de la station

À venir dansDanssecondess