Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Rétro 2018 dans l'Hérault

Rétro 2018 dans l'Hérault : le fiasco de l'ouverture de la gare Sud de France à Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

En juillet dernier était inaugurée la nouvelle gare TGV de Montpellier située dans le quartier de la Mogère. Une gare fantôme pour certains, trop peu de voyageurs, une gare mal desservie aussi en transports en commun et en voiture, une gare à 135 millions d'euros.

La gare Sud de France n'accueille que 8 trains de voyageurs par jour
La gare Sud de France n'accueille que 8 trains de voyageurs par jour © Maxppp -

Montpellier, France

Début juillet la nouvelle gare "Montpellier Sud de France",aussi appelée gare de la Mogère, accueillait ses premiers passagers. Un magnifique bâtiment avec un grand hall de 3.500 mètres carrés mais qui cumule deux handicaps très contradictoires : il y circule très peu de trains de voyageurs, huit aller-retour par jour seulement aujourd'hui. Pour atteindre le plein régime, il faudra attendre l'ouverture de la gare TGV de Nîmes Manduel, actuellement en construction. Mais lorsqu'un train y passe, c'est la grosse pagaille pour accéder à la gare en voiture ou en transports en commun. Ces dernières semaines les accès ont été améliorés, mais le prolongement de la ligne de tramway numéro 1 entre Odysseum et la gare n'est pas prévu avant plusieurs années.

L'ouverture de cette gare en juillet s'est faite dans un contexte politique tendu, l'inauguration en a même été annulée. Colère notamment de la présidente de la région Carole Delga qui a gelé le financement, estimant que la SNCF n'avait pas fait son travail. 

Retour sur l'ouverture de cette gare fantôme jamais inaugurée, Sébastien Garnier

Une gare à 135 millions d'euros, inutile au milieu des champs, selon les écologistes, et pourtant appréciée par les premiers voyageurs.

Retour sur l'ouverture de la gare avec les premiers voyageurs, Sébastien Garnier

Choix de la station

France Bleu