Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Rétro 2019 dans l'Hérault

Rétro 2019 dans l'Hérault : pas de train dans le Biterrois pendant plusieurs semaines après les inondations

-
Par , , France Bleu Hérault

En cette fin d'année, coup de projecteur sur les événements marquants de 2019 dans l'Hérault. Ce vendredi, on revient sur l'interruption du trafic SNCF dans la région de Béziers après la destruction des voies ferrées provoquée par les inondations.

Conséquence des inondations d'octobre, une partie de la voie ferrée a été emportée à Villeneuve-lès-Béziers. Pendant plusieurs semaines, aucun train ne pourra circuler entre Agde et Béziers
Conséquence des inondations d'octobre, une partie de la voie ferrée a été emportée à Villeneuve-lès-Béziers. Pendant plusieurs semaines, aucun train ne pourra circuler entre Agde et Béziers © Maxppp - Sylvie Cambon

Villeneuve-lès-Béziers, France

La galère aura duré plusieurs semaines pour les près de 20.000 usagers de la ligne de la SNCF. Conséquences des inondations du 23 octobre provoquées par les trombes d'eau tombées dans la nuit, les voies ferrées situées à Villeneuve-lès-Béziers ont été arrachées. Du jour ou lendemain, impossible de faire circuler le moindre train entre Béziers et Sète : aucun TER, mais aucun TGV non plus entre Montpellier et Perpignan ou Montpellier et l'Espagne.

La SNCF tente bien, avec le soutien de la région Occitanie, de mettre en place des bus de substitution, mais les places manquent pour accueillir tout le monde. Les cars privés sont pris d'assaut, les entreprises en profitent pour augmenter leurs tarifs. 

De longs travaux

Les travaux vont durer plus d'un mois avant de pouvoir remettre en service la ligne. Un délai qui provoque l'incompréhension des élus, à commencer par le maire de Villeneuve-lès-Béziers, qui craint qu'un nouvel épisode de pluie ne provoque les mêmes effets. La voie ferrée a en effet servie de digue face aux intempéries, provoquant l'inondation lorsqu’elle a cédé.

Pour beaucoup d’élus, la présidente de la région Carole Delga en tête, mais aussi le maire de Béziers et celui de Montpellier, cette rupture du réseau ferroviaire sur toute une région a permis de mettre en évidence l'urgence de construire la ligne à grande vitesse, dont on parle depuis déjà 30 ans.

Après 34 jours de galère, le 25 novembre, les voyageurs peuvent finalement de nouveau reprendre le train normalement. Un soulagement de courte durée, puisque 10 jours plus tard, le 5 décembre, débute la grève contre la réforme des retraites qui a de nouveau très fortement perturbé le trafic. 

Rétro 2019 dans l'Hérault : pas de train dans le Biterrois pendant plusieurs semaines après les inondations

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu