Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Revenir sur les 80 km/h ? "On est réservé si c'est juste pour faire plaisir" indique la Prévention Routière

-
Par , France Bleu Mayenne

Emmanuel Macron n'est pas insensible à un aménagement des 80 km/h. Ce sujet va évidemment alimenter les échanges lors du grand débat national. Le Président de la République a dit qu'il n'y avait pas de sujet tabou. La Prévention routière en Pays de la Loire émet des réserves.

Un panneau de limitation de vitesse - Image d'illustration
Un panneau de limitation de vitesse - Image d'illustration © Radio France

Ernée, France

Des élus locaux espèrent pouvoir moduler l'application de la limitation de vitesse en fonction des tronçons du réseau routier. Revenir aux 90 km/h sur les départementales les mieux aménagées et les plus sûres n'est plus à écarter.

Une piste de travail qu'écarte la Prévention Routière. Olivier Clément est le délégué de l'association dans la région Pays de la Loire : "on peut aussi rappeler que même si une seule vie sauvée avec cette mesure, ce serait dommage de revenir en arrière. Et on voit mal comment des élus  pourraient se justifier par la suite avec des risques d'accidents qui pourraient devenir plus importants. On reste assez réservé si c'est juste pour faire plaisir, si ça donne le sentiment qu'on prend en compte toutes les demandes formulées par les uns et les autres. Revenir sur ce dispositif c'est aller vite en besogne. La mesure est mise en oeuvre depuis peu et mérite d'être évaluée en toute objectivité. Au niveau national, d'après ce que je sais, on a une baisse de 6% sur les 6 derniers mois."

Pour être plus précis, c'est une baisse de 6% des accidents de la route sur l'ensemble du territoire. Lors du lancement, en Normandie, du grand débat national, Emmanuel Macron s’est déclaré ouvert à des aménagements pour faire en sorte que la limitation de la vitesse à 80 km/h soit "mieux acceptée". 

Pour évaluer les résultats du passage à 80 km/h, la Sécurité Routière attend le bilan annuel des victimes de la route qui sera publié à la fin du mois de janvier.