Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Rhône-Alpes : le TER qui valait 10 millions

-
Par , France Bleu Isère

La région Rhône-Alpes vient d'investir 400 millions d'euros dans des TER flambants neufs. La SNCF a présenté ces nouveaux trains mercredi, à la gare de Lyon Perrache.

Nouveau TER Rhône Alpes Bombardier
Nouveau TER Rhône Alpes Bombardier © Radio France - Axelle Labbé

Quarante nouvelles rames, pour 400 millions d'euros : la région Rhône Alpes a investit beaucoup d'argent dans ces nouveaux équipements. Les nouveaux TER feraient presque penser à des TGV : les fauteuils, avec repose-tête , sont dans les tons de rose et violet, il y a des prises électriques , des espaces pour les bagages et les vélos. 

Ces rames à deux niveaux ont été fabriquées par Bombardier Transport, dans le Nord. Elles seraient presque intelligentes. La climatisation se régule toute seule en fonction du nombre de voyageurs grâce à des détecteurs de CO2 et le plancher chauffant s'adapte à la température extérieure. 

Faites la visite du nouveau TER en écoutant le reportage d'Axelle Labbé.

À bord du nouveau Bombardier

 Les premiers à emprunter ces nouveaux TER sont les usagers de la ligne entre Vienne et Lyon. Le premier train est mis en circulation jeudi 20 novembre, premier départ à 6h56 de Lyon Perrache en direction de Vienne. Ensuite, il faudra être patient puisqu'ils n'arriveront sur le tronçon Lyon/Saint-André-le-Gaz que d'ici un an.

Toutes ces nouvelles rames vont remplacer des TER un peu plus vieux, qui sont en service depuis environ sept ans. Ceux là seront redéployés sur le sillon alpin sud , c'est-à-dire entre Saint-Marcellin et Grenoble ainsi qu'entre Saint-Marcellin et Chambéry.Cinq à dix rames devraient ainsi être remplacées dans les mois à venir . Même si ce ne sont pas des trains tous neufs, ce sera tout de même plus confortable que le Corail.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu