Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Rocade de Bordeaux : la Métropole veut sortir les poids-lourds aux heures de pointe

mardi 5 décembre 2017 à 10:23 Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde

C'est l'une des solutions concrètes à mettre en oeuvre dès l'année prochaine aux yeux de Christophe Duprat, le vice président en charge des Transports qui était l'invité de la matinale. Il a aussi annoncé le déblocage d'une enveloppe de 217 millions pour la zone de l'Aéroparc de Mérignac.

Christophe Duprat dans le studio de France Bleu Gironde
Christophe Duprat dans le studio de France Bleu Gironde © Radio France - Aurélie Bambuck

Bordeaux, France

Tous les matins, ils sont plusieurs milliers à emprunter la rocade de Bordeaux alors qu'ils sont en simple transit, et n'ont donc théoriquement rien à y faire. Ces poids lourds internationaux sont la cible numéro 1 désormais des responsables de Bordeaux Métropole qui envisage de les stocker aux heures de pointe dans des parkings géants au Nord et au Sud de Bordeaux. Une solution qui pourrait être mise en oeuvre selon Christophe Duprat, dès l'année prochaine.

217 millions pour l'Aéroparc

Autre solution rapide et concrète, le déblocage par la métropole d'une enveloppe immédiate de 217 millions d'euros. Une somme qui servira à améliorer l'état de la route et à y mettre plus de transports en commun, dans une zone - celle de l'aéroport - ou se rendent chaque matin des milliers de salariés. Ce déblocage a été décidé hier lors d'une réunion entre les services de la métropole et les responsables économiques de cette zone exaspérés par les difficultés de circulation de leurs salariés.

Parc relais: "on a été dépassé par le succès"

Enfin, beaucoup d'automobilistes tentent chaque matin de stationner leurs véhicules dans les parcs relais de l'agglomération, mais ces derniers sont en général saturés entre 7h30 et 8h le matin. La métropole annonce que 2 gros parkings de 600 et 300 places verront le jour l'année prochaine avec l'avancée des travaux du tram à Villenave d'Ornon et à Eysines. En attendant ces places supplémentaires, Christophe Duprat reconnait volontiers la saturation actuelle de ces parcs et avoue même que les services de la métropole ont été " dépassés par le succès de ces parcs".