Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rodez privée de trains pendant des semaines après des dégâts liés aux intempéries

-
Par , France Bleu Occitanie

Impossible de rejoindre la capitale de l'Aveyron en train, pendant plusieurs jours. Après un éboulement sur la ligne Rodez-Brive, un autre incident provoque la fermeture partielle de la ligne Rodez-Albi. Des cars remplacent les TER, mais pour les usagers, c'est une vraie galère.

Les usagers doivent se passer du train pendant de longues semaines.
Les usagers doivent se passer du train pendant de longues semaines. © Radio France - Nina Valette

Rodez est un peu coupée du monde en ce moment, niveau ferroviaire. Pas de trains entre Rodez et Brive, à cause de plusieurs éboulements liés aux intempéries. Idem entre Rodez et Toulouse, où un talus s’est effondré près de Carmaux.

Des cars de substitution permettent quand même de faire les trajets tant bien que mal, mais uniquement pour les TER. Le train de nuit Rodez-Paris a lui été carrément supprimé. Sur ce trajet, aucune réservation n’est possible jusqu’au 7 mars. SNCF Réseau se refuse à communiquer une date de reprise du trafic pour l’instant.

Sur cette ligne, les dégâts sont concentrés sur la partie aveyronnaise, entre Rodez et Capdenac. Le plus spectaculaire : un talus effondré à Aubin. Les rails ne tiennent plus sur grand-chose. Un peu plus loin, la voie ferrée a été ensevelie. Au total ce sont plusieurs centaines de mètres cubes de terre qu’il faut évacuer, sur trois points de la ligne. Des experts de la direction nationale de SNCF Réseau ont fait le voyage mardi 9 février pour mesurer l’étendue des dégâts, et notamment vérifier les ouvrages d’art.

12h de voyage pour aller à Paris

Pour les usagers, c’est la galère : pour les TER, il y a bien des cars de remplacement, et le voyage peut se faire malgré tout entre Rodez et Brive. Mais rien pour le train de nuit vers Paris, aucune solution de secours. Ou alors passer par Toulouse, avec un départ en TER de Rodez à 18h30 le soir. Escale à Matabiau à 21h30, où il faut attendre une heure pour prendre le train de nuit (venu de Latour-de-Carol). Arrivée à Paris à 6h52, "ce qui fait plus de 12h de train" se désespère Laurent Mazet, qui représente les usagers du train de nuit Rodez-Paris.

Sachant qu'il faut faire une partie du trajet en car, à cause de l'éboulement près de Carmaux. Pour cette ligne vers Toulouse, SNCF Réseau ne donne pas non plus de date de réouverture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess