Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Route : les agents de la DIR Centre-Est se mobilisent pour leur sécurité

-
Par , France Bleu Isère
Isère, France

En moyenne chaque année, un agent de la Direction interdépartementale des routes (DIR) meurt dans l'exercice de son métier. Vitesse excessive, distraction, fatigue... tant de facteurs sur lesquels les agents de la DIR entendent sensibiliser les automobilistes pour exercer leur métier en sécurité.

Des agents de la DIR entourent une de leur camionnette emboutie lors d'une intervention
Des agents de la DIR entourent une de leur camionnette emboutie lors d'une intervention © Radio France - Julien Morin

Chaque année : un agent de la Direction interdépartementale des routes (DIR) Centre-Est meurt dans l'exercice de son travail, une quinzaine sont blessés, et de nombreux dégâts matériels sont à recenser. Toute cette semaine, ils se mobilisent pour sensibiliser les automobilistes à la sécurité des agents qui oeuvrent sur le bord des routes.

"On n'a pas de carapace, on est quasiment nus, et si on se fait taper on est morts" - Éric, chef de service à la DIR Centre-Est

Le service dépendant du ministère de la Transition écologique pointe du doigt certains comportements qui entraînent ces accidents : circulation à cheval sur la bande d'arrêt d'urgence, circulation trop près du véhicule qui précède, rabattement tardif avant le début d'un chantier, vitesse excessive, distraction et fatigue. Tant de comportement qu'Éric, chef de service à la DIR Centre-Est exhorte aux automobilistes interceptés devant une station service de ne pas reproduire : "restez attentif à ce qui se passe devant vous !" Des frayeurs parfois, mais Éric l'assure, il n'a pas peur de faire son travail : "on n'a pas le danger en tête. Si quelqu'un travail avec la peur au ventre il ne peut pas faire ce métier."

Les automobilistes plus vigilants sur la route des vacances que sur les trajets quotidien

Une campagne de sensibilisation à quelques semaines des premiers grands départs en vacance, pourtant Thomas Caillot, le chef de district Chambéry-Grenoble, l'assure : aucun lien. "C'est presque finalement quand on est sur des circuits quotidiens où le trafic est fluide, on a l'impression qu'on a un boulevard devant nous. Et puis il y a une intervention qui génère une perturbation, on ne réagit pas et c'est là où c'est le plus difficile."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess