Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Routes : le conseil départemental de l'Orne décide du retour aux 90 km/h

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le conseil départemental de l'Orne a voté, ce vendredi, le relèvement à 90 km/h de la vitesse maximale autorisée sur une partie du réseau routier. Un changement là où les 80 km/h s'appliquaient depuis le 1er juillet 2018. Mais il faut attendre que la loi et son décret d'application soient publiés.

Le département de l'Orne vote un retour aux 90 km/h pour certaines routes
Le département de l'Orne vote un retour aux 90 km/h pour certaines routes © Maxppp - .

Alençon, France

Le département de l'Orne repasse aux 90 km/h. Le conseil départemental a voté, ce vendredi, le relèvement de la vitesse maximale autorisée sur une partie du réseau routier ornais où les 80 km/h s'appliquent depuis le 1er juillet 2018. "Une décision vivement contestée qui pénalise les Ornais utilisant quotidiennement leur voiture" indique dans un communiqué Christophe de Balorre, le président du Département de l'Orne.

Le changement décidé concerne 2 382 km (sur 5 000 km de routes au total). Le conseil départemental précise, par ailleurs, que certains tronçons seront maintenus à 70 km/h voir 50 km/h, là où la dangerosité le nécessite notamment sur des routes sinueuses ou sur des axes où la priorité aux intersections changent.

Certaines routes départementales demeureront toutefois limitée à 80 km/h compte tenu de la configuration du terrain, précise le Département. Des secteurs où les usagers roulent naturellement à des vitesses inférieures. Ce vote de la collectivité a été fait à l'unanimité des conseillers départementaux. Mais pour l'instant, la loi et le décret d’application de cette mesure n'a toujours pas été publié par l'Etat.

Choix de la station

France Bleu