Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Routes : un mois d'août particulièrement meurtrier en Vendée

mardi 30 août 2016 à 10:38 Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan

Depuis le début du mois d'août, 9 automobilistes ont trouvé la mort sur les routes de Vendée. L'alcool et la vitesse restent les premiers facteurs de mortalité au volant. Pourtant, les autres chiffres sont plutôt bons dans le département.

Illustration - accident de la route
Illustration - accident de la route © Radio France

Vendée, France

Deux nouveaux accidents mortels se sont produits en Vendée dans la nuit de dimanche à lundi : un motard a été tué dans un choc frontal par une voiture qui doublait un camion, et un automobiliste a perdu la vie en percutant un arbre à 185 km/h. Les deux victimes étaient âgées de 22 ans. Au total, 9 personnes sont mortes au volant sur les routes de Vendée depuis le début du mois d'août. A titre de comparaison, on n'avait enregistré aucun décès en août 2015, et 6 tués en août 2014. Depuis le début de l'année, la route a fait 35 morts dans le département.

Moins d'accidents, mais plus graves

Malgré ce mois d'août très meurtrier, les statistiques communiquées par la Préfecture de la Vendée sont plutôt encourageantes. Depuis le début de l'année, le nombre d'accidents a diminué de 30%. Conséquence directe, le nombre de blessés a lui-aussi chuté de 30%. Et malgré la mobilisation des forces de l'ordre dans les opérations liées à l'état d'urgence, les contrôles routiers sont toujours aussi nombreux : en volume, ils ont même augmenté de 10% depuis janvier. Il y a donc moins d'accidents sur les routes de Vendée, mais ils sont plus graves. Pourquoi ? A cause de comportements extrêmes, selon le Préfet...