Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

S'évader en deux roues : les permis motos ont la cote dans les auto-écoles du Nord

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Après une année de restrictions, le déconfinement donne des envies d'évasion. Dans les auto-écoles du Nord, les formations deux-roues connaissent un franc succès. Les nouveaux utilisateurs ont soif de liberté et de nouvelles sensations.

Les élèves sont nombreux sur ce parking d'entraînement de Villeneuve d'Ascq.
Les élèves sont nombreux sur ce parking d'entraînement de Villeneuve d'Ascq. © Radio France - Benjamin Recouvreur

C'était un projet depuis plusieurs années, et il a décidé de se lancer au début de ce nouveau déconfinement. Lucas, 21 ans, termine sa formation pour rouler avec une moto 125, une formation de sept heures accessibles avec deux ans de permis B.  "Quand on est en moto, on se sent libéré, après une année de confinement ça fait vraiment du bien. J'ai déjà prévu d'en profiter sur les routes de campagne avec mes amis", explique-t-il. 

Comme lui, son moniteur Jean-Pierre voit arriver de nouveaux profils dans son auto-école. "Les gens veulent de la liberté tout de suite et c'est ce que procure le deux-roues, les gens ont besoin d'espace, de libérer leur esprit, là ils découvrent l'évasion, la sensation de vitesse, c'est une sensation de liberté et de jouissance", s'enthousiasme-t-il. Dans son établissement, il accueille deux fois plus d'inscrits pour des formations deux roues qu'un printemps normal. 

Il faut en moyenne une trentaine d'heures de cours avant de passer le permis moto.
Il faut en moyenne une trentaine d'heures de cours avant de passer le permis moto. © Radio France - Benjamin Recouvreur

Le confinement a aussi pousser des télétravailleurs à se lancer dans la moto. "On a beaucoup de trentenaires, quadragénaires, qui travaillaient beaucoup et qui avec le confinement ont eu plus de temps pour eux. Donc ils en profitent pour passer leur permis", explique Yannick Ovelack, gérant d'une auto-école à Seclin. C'est le cas de son élève Matthieu, indépendant dans la communication, qui termine sa formation. "C"est aussi une manière d'éviter les embouteillages quand je vais au bureau, j'y ai goûte pendant le confinement quand il n'y avait personne sur les routes alors je veux garder cette liberté", détaille-t-il. 

Dans certains secteurs, des mois d'attente pour passer son permis

Cette affluence est parfois difficile à gérer pour les établissements. C'est le cas pour Valérie Louyot, propriétaire d'une moto-école à Seclin, qui n'arrive pas à emmener tous ces élèves jusqu'à l'examen. "On a une demande en hausse liée à un besoin d'évasion, ce dont nous pourrions nous réjouir sauf que de l'autre côté il y a une baisse du nombre de places d'examen au permis de conduire moto", explique-t-elle. 

On a habituellement 80% de places d'examen par rapport à nos besoins, en ce moment c'est la catastrophe car on tombe à 40% donc on a du mal à faire face à la demande de la clientèle et c'est bien dommage après une année très compliquée. - Valérie Louyot, gérante d'une moto-école à Seclin 

Face à elle, des clients mécontents qui parfois abandonnent en cours de route. Ces difficultés, liées souvent à un manque d'inspecteurs exacerbé par le Covid, n'aident pas à renflouer le manque à gagner lié aux différents confinements. Elle se réjouit tout de même de l'attrait particulièrement important cette année pour les deux-roues. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess