Transports

Saint-Étienne : début de l'enquête publique sur le prolongement de la ligne 3 du tramway

Par Anne Pinczon du Sel, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 17 octobre 2016 à 17:47

Il faut un peu de temps devant soi pour parcourir les 14 volumes du dossier de déclaration d'utilité publique
Il faut un peu de temps devant soi pour parcourir les 14 volumes du dossier de déclaration d'utilité publique © Radio France - Anne Pinczon du Sel

Jusqu'au 21 novembre, les Stéphanois peuvent s'exprimer sur le projet de prolongement de la ligne 3 du tramway. Leurs avis seront récoltés par un commissaire-enquêteur qui devra présenter un rapport au préfet en vue de la déclaration d'utilité publique. Mais où et comment peut-on donner son avis ?

Le dossier complet sur le projet de prolongement de la ligne 3 du tramway est disponible à la mairie de Saint-Etienne et au siège de la Métropole. Il suffit de s'adresser à l'accueil, et on se retrouve rapidement avec un carton de plusieurs kilos sur les bras. A l'intérieur, des centaines de pages compilées en 14 volumes qui vont du plan des travaux aux dépenses nécessaires en passant par l'avis de l'autorité environnementale.

A la mairie, il y a une table et une chaise dans le hall, pour s'installer au calme et parcourir tranquillement le dossier. Heureusement dans le carton, en haut de la pile, il y a un "guide de lecture", sorte de petit fascicule avec un sommaire qui permet de s'y retrouver et qui vous donne des conseils de ce qu'il faut lire en priorité en fonction du temps dont vous disposez. Et si voulez vraiment y passer la nuit et tout décortiquer, vous pouvez le faire de chez vous, puisque le dossier est aussi disponible sur le site internet de la Ville et sur celui de la Métropole.

Rencontrer le commissaire-enquêteur lors de permanences

Ensuite, il s'agit de donner son avis. Vous pouvez le faire soit sur les registres qui sont à la mairie et au siège de la Métropole, soit en adressant un courrier au commissaire-enquêteur, soit en vous rendant directement aux permanences de ce commissaire-enquêteur. Il se rendra trois après-midi à la Métropole (les 18 octobre, 2 novembre et 21 novembre) et trois matinées à la mairie ( les 24 octobre, 8 novembre et 18 novembre) pour discuter avec les Stéphanois.

Le commissaire-enquêteur rassemblera ensuite tous les avis qu'il aura reçus, il en fera une synthèse et donnera son avis personnel dans un rapport qui sera remis au préfet. Le commissaire-enquêteur, qui est indépendant, peut émettre des réserves et entraîner ainsi des modifications sur le projet. Le préfet rédige ensuite une déclaration d'utilité publique qui permet de lancer la phase des travaux.

Partager sur :