Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Saint-Nazaire : plus de place pour les vélos sur le front de mer

Par

Les vélos ont désormais une vraie piste cyclable sur le front de mer de Saint-Nazaire. Jusqu'à présent, ils cohabitaient avec les piétons sur le remblai. Depuis une dizaine de jours, la moitié de la chaussée leur est dédiée. Les véhicules ne circulent plus que dans un sens .

La moitié de la chaussée sur le front de mer est dédiée aux vélos La moitié de la chaussée sur le front de mer est dédiée aux vélos
La moitié de la chaussée sur le front de mer est dédiée aux vélos © Radio France - Anne Patinec

Cette mesure a été décidée en raison du coronavirus afin de permettre une plus grande distance entre les uns et les autres. Côté mer, un marquage au sol jaune signale que cette partie de la chaussée est réservée aux vélos dans les deux sens. L'autre partie est dédiée aux voitures désormais en sens unique en direction du quartier de Sautron. 

Publicité
Logo France Bleu

Jusqu'à présent, vélos et piétons cohabitaient sur la promenade du front de mer. Chacun à sa place normalement mais les piétons en avaient marre d'éviter les deux-roues et les cyclistes de slalomer entre les marcheurs.  Juchée sur son vélo, Claudine apprécie la nouvelle piste cyclable : " C'est judicieux, comme ça on a notre petite place pour faire du vélo et les piétons ne nous coupent pas la route. C'est parfait, j'aimerais bien que cela reste comme ça" . 

Les voitures ne circulent plus que dans un sens © Radio France - Anne Patinec

Une initiative qui pourrait s'ancrer dans la durée

Cette initiative décidée pour des raisons sanitaires, éviter une trop grande concentration de personnes et favoriser les déplacements à vélo pour ceux qui redoutent de prendre les transports en commun, pourrait être appelée à durer. Le maire de Saint Nazaire David Samzun y réfléchit.  

Cette piste cyclable pourrait être amenée à durer, peut-être sur la saison, peut-être plus. Je n'en fais pas un dogme, il faut notamment regarder les conséquences du transfert de flux de voitures. Mais l'enjeu essentiel est de faire une place plus importante au vélo dans la ville".  David Samzun maire de Saint-Nazaire.

A Pornichet sur le remblai, la moitié de la chaussée est également dédiée aux vélos depuis le début du déconfinement.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu