Transports

A Saint-Sébastien-sur-Loire, le parking de l'Intermarché passe en zone bleue !

Par Aurélien Tiercin, France Bleu Loire Océan vendredi 16 décembre 2016 à 19:13

La zone bleue est arrivée à Intermarché
La zone bleue est arrivée à Intermarché © Radio France - Aurélien Tiercin

Deux heures de stationnement maximum ! C'est désormais la limite sur le parking de l'Intermarché de Saint-Sébastien-sur-Loire sur demande du directeur du magasin. Depuis des mois, les clients ne pouvaient plus se stationner à cause des voitures-tampons.

Tous les commerçants de la Martellière, cette petite zone commerciale de Saint-Sébastien-sur-Loire, devaient s'excuser auprès de leurs clients depuis plusieurs mois. Le parking est en effet pris d'assaut dès le petit matin par des voitures-tampons, laissées par des automobilistes avant d'aller travailler à Nantes en transport en commun.

Tous les jours les clients venaient se plaindre. Il fallait réagir. Je suis d'abord venu moi-même dès 5h du matin pour expliquer aux automobilistes que c'est un parking privé. Mais notre pouvoir de police est limité à zéro donc on ne pouvait rien faire et les gens envahissaient le parking" - Fabien Siegmann, directeur de l'Intermarché et propriétaire du parking

Le problème a débuté il y a un peu moins de deux ans. A cette période, les voitures-tampons s'empilent sur le parking du gymnase de la Martellière, 200m plus loin. La mairie de Saint-Sébastien décide alors de le passer en zone bleue, c'est-à-dire limité à 1h30 de stationnement autorisé. Conséquence : le problème n'a fait que se déplacer vers le parking de l'Intermarché. "C'est de pire en pire, surtout le vendredi et le samedi, certains de mes clients font carrément demi-tour pour aller faire leurs courses ailleurs" s'agace Fabien Siegmann le directeur de l'Intermarché.

A l'entrée du parking, un panneau prévient les automobilistes - Radio France
A l'entrée du parking, un panneau prévient les automobilistes © Radio France - Aurélien Tiercin

Une perte de plus de 16 000€ par jour pour Intermarché !

Alors les commerçants sont allés voir la mairie pour réclamer une nouvelle zone bleue. Antoine Beauperrin, adjoint à la circulation de Saint-Sébastien-sur-Loire s'est montré réceptif sans attendre. "Les voitures-tampons, c'est un gros problème. Et ca pénalise nos commerces. Et ceux qui viennent se garer ici ne sont pas des Sébastiennais. La seule négociation a porté sur le durée de stationnement autorisée". Normalement, la durée est limitée à 1h30. Mais pour Christophe, le coiffeur qui jouxte le supermarché, ce n'était pas assez.

Pour les permanentes, pour les couleurs, les brushings un peu longs, il fallait deux heures" - Christophe, coiffeur de la Martellière.

L'amende c'est 17€ !

La peinture bleue est de mise depuis le début de semaine, des panneaux avertissent les clients et les automobilistes qui entrent sur le parking, mais la nouvelle en étonne plus d'un. Fabien Siegmann distribue lui-même les disques bleus à l'entrée, "pour les mettre au parfum parce qu’il est vrai que les clients ne font pas attention à la peinture ni au panneau. Ils ont leurs petites habitudes". Et le directeur du supermarché espère que les habitudes seront vite changées. Selon ses estimations, son magasin perdrait en moyenne 16 200€ par jour à cause des voitures-tampons.

Pendant quelques jours, pas de contraventions, mais les tricheurs devront se méfier très vite. La mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire va recruter quatre ASVP (Agent de Sécurité de la Voie Publique) pour verbaliser les contrevenants. Une certaine tolérance sera de mise jusqu'au jour de l'an, mais après, l'amende vous en coûtera 17€.