Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sarthe : des contrôles routiers pédagogiques pour les départs en vacances

-
Par , France Bleu Maine

Plusieurs dizaines d'automobilistes ont été contrôlés en infraction sur l'A11 près de la Ferté-Bernard, ce samedi 4 juillet. La plupart d'entre eux ont échappé à l'amende ou au retrait de points grâce à l'opération pédagogique menée par la gendarmerie sur une aire de repos.

En une heure et demi, les gendarmes ont pu sensibiliser trente automobilistes qui auraient dû être verbalisés, samedi 4 juillet 2020.
En une heure et demi, les gendarmes ont pu sensibiliser trente automobilistes qui auraient dû être verbalisés, samedi 4 juillet 2020. © Radio France - Clémentine Sabrié

Pas d'amende, mais des ateliers de prévention. Le groupement de gendarmerie de la Sarthe organisait une opération pédagogique, ce samedi 4 juillet 2020, jour de départ en vacances. Les conducteurs contrôlés en infraction pouvaient éviter de se faire verbaliser en participant à des ateliers sur l'aire de repos de la Ferté-Bernard, sur l'A11, dans le sens Paris-province. "Parmi ces infractions, il y a une vitesse inférieure à 20 km/h, circuler sur la voie de gauche, changer de file sans mettre le clignotant, ou encore ne pas respecter les inter-distances", énumère le capitaine Stéphane Delmas. Il commande l'escadron départementale de sécurité routière depuis l'été 2019

Plus d'automobilistes touchés que l'année dernière

Les motards de la gendarmerie demandent à Philippe de garer son monospace sur le parking de l'aire. Il conduit ses trois enfants et sa femme en vacances dans l'Ouest de la France. "Vous avez été contrôlé à 152 km/h", lui annonce le gendarme. Le père de famille est surpris. Il ne s'est pas rendu compte qu'il allait aussi vite. "J'ai même demandé à ma femme de me dire à combien j'étais", explique Philippe. Il souffle dans le ballon. C'est négatif alors direction les ateliers organisés par la gendarmerie, le service sécurité routière de la préfecture et Vinci autoroutes. 

Les automobilistes fautifs devaient tenter ce parcours en portant des lunettes déformantes, qui donnent l'impression d'être fatigué et d'aller très vite.
Les automobilistes fautifs devaient tenter ce parcours en portant des lunettes déformantes, qui donnent l'impression d'être fatigué et d'aller très vite. © Radio France - Clémentine Sabrié

Florian, 36 ans, vient de terminer. Il est content de ne pas avoir eu d'amende, mais surtout d'avoir pu "discuter avec les gendarmes de manière tout à fait cordiale et avec des personnes aguerries aux réflexes de sécurité." Selon lui, "ça remet les choses en place". Trente conducteurs sont passés sur ce stand de prévention en une heure et demi, contre 25 en trois heures il y a pile un an. Le colonel Thibaut Lucazeau explique cette augmentation par la crise sanitaire du Covid-19 et le déconfinement progressif. Moins de personnes partent en vacances, le trafic est donc plus fluide. Les automobilistes sont plus prompts à appuyer sur l’accélérateur et donc à se mettre en danger. Cette année, un seul conducteur a refusé de se prêter au jeu des ateliers pédagogiques. Il a donc été verbalisé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess