Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

CARTE - Sécurité routière : 21 départements renoncent à revenir aux 90 km/h sur leurs routes

Le journal Le Parisien a recensé vendredi les départements qui auraient décidé de renoncer à revenir aux 90 km/h sur leurs routes. Vingt-et-un d'entre eux pointent du doigt les conditions beaucoup trop drastiques prévues par le gouvernement pour augmenter la limitation de vitesse de 10 km/h.

Panneau à 80 km/h sur une route de la Drôme, juillet 2018.
Panneau à 80 km/h sur une route de la Drôme, juillet 2018. © Radio France - Victor Vasseur

France

La mesure a été annoncée en mai par Édouard Philippe pour répondre à la crise des "gilets jaunes" : les départements pourront choisir de revenir sur les 80 km/h. Chaque conseil départemental sera, en théorie, libre de repasser aux 90 km/h. En pratique, l'opération est bien plus difficile à mener à cause des conditions drastiques mises en place par le gouvernement. De nombreux départements auraient donc renoncé à cette possibilité, selon le journal Le Parisien. Lors d'un dernier décompte, ils seraient 21, alors qu'ils n'étaient que sept en  juillet. 

Des conditions trop drastiques

Le premier frein pour les présidents de conseils départementaux concerne les conditions du retour aux 90 km/h. Les seules routes éligibles sont celles qui font au minimum 10 km de long, sans arrêt de transports en commun, sans maisons sur le bas côté, sans traverser de commune, sans tracteur.... Autant de règles qui compliquent la mise en pratique du retour aux 90 km/h. 

Si les conseils départementaux réussissent à identifier des portions éligibles, ils devront faire beaucoup d'aménagements. Et commencer par une étude d'accidentologie. Ensuite, les routes devront par exemple comporter une double bande blanche sonore au milieu sur les portions où le dépassement est interdit. Il sera également interdit de tourner à gauche aux croisements pour éviter les accidents. Enfin, si un accident mortel se produit sur une route qui est repassée à 90 km/h, la responsabilité pénale du président du conseil départemental pourra être engagée. 

Une facture trop lourde pour les départements

Tous les aménagements prévus par le gouvernement auront un coût important pour les conseils départementaux. A quoi s'ajoutent des frais de base, comme le changement des panneaux de limitation de vitesse. Ainsi, le président du conseil départemental de l'Aisne estime qu'il devrait en changer 14 000, soit une facture de 1,4 million d'euros.

Conséquence : beaucoup d'élus attendent le vote définitif de la loi Mobilités pour se décider. Ils veulent être sûrs de ce que contiendra l'article qui doit leur permettre de faire demi-tour. La loi doit encore repasser au Sénat et à l'Assemblée nationale, ce qui pourrait retarder son vote définitif à début 2020 alors qu'il était initialement prévu à la rentrée.

  - Radio France
© Radio France - Denis Souilla

Les 21 départements qui devraient maintenir la vitesse à 80 km/h sur les routes départementales

  • Ain
  • Aisne
  • Ardèche
  • Ardennes
  • Charente-Maritime
  • Essonne
  • Gard
  • Ille-et-Vilaine
  • Loire-Atlantique
  • Manche
  • Mayenne
  • Meurthe-et-Moselle
  • Morbihan
  • Nièvre
  • Puy-de-Dôme
  • Pyrénées-Orientales
  • Rhône (et Métropole de Lyon)
  • Savoie
  • Territoire de Belfort
  • Var
  • Yvelines

Les 44 départements qui souhaiteraient un retour à 90 km/h

  • Allier
  • Alpes-Maritimes
  • Ariège
  • Aube
  • Bas-Rhin
  • Calvados
  • Cantal
  • Charente
  • Cher
  • Corrèze
  • Côte-d'Or
  • Creuse
  • Dordogne
  • Eure
  • Eure-et-Loire
  • Finistère
  • Haut-Rhin
  • Haute-Garonne
  • Haute-Loire
  • Haute-Marne
  • Haute-Saône
  • Haute-Savoie
  • Hautes-Alpes
  • Hérault
  • Indre
  • Indre-et-Loire
  • Isère
  • Jura
  • Loire
  • Loir-et-Cher
  • Loiret
  • Maine-et-Loire
  • Meuse
  • Moselle
  • Nord
  • Oise
  • Orne
  • Pyrénées-Atlantiques
  • Sarthe
  • Seine-et-Marne
  • Tarn
  • Vendée
  • Vienne
  • Vosges
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu