Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Transports

Sécurité routière 2018 : bilan mitigé des 80 km/h en Occitanie

lundi 28 janvier 2019 à 21:48 Par Théo Caubel, France Bleu Occitanie

Les chiffres de la sécurité routière varient suivant nos départements. L'Ariège et le Tarn-et-Garonne voient le nombre de tués sur leurs routes diminuer, tandis qu'il augmente dans l'Aveyron, le Gers, la Haute-Garonne et le Tarn depuis l'instauration des 80 Km/h.

Le premier vrai bilan du passage au 80 km/h est prévu pour juillet 2020.
Le premier vrai bilan du passage au 80 km/h est prévu pour juillet 2020. © Maxppp - Julio PELAEZ/MAXPPP

Occitanie, France

2018 aura été l'année la moins meurtrière au niveau de la sécurité routière. 3 259 personnes sont mortes sur les routes françaises.  C'est 189 décès de moins qu'en 2017, dont 116 vies qui auraient été sauvées grâce au passage à 80km/h selon le Premier ministre, Edouard Philippe.

Dans nos départements, les chiffres divergent. L'Ariège (12 tués contre 17 en 2017) et le Tarn-et-Garonne  (16 tués contre 27 en 2017) font figures de bons élèves.

Le nombre de blessés diminue

De l'autre côté, l'Aveyron (22 tués en 2018 contre 20 en 2017), le Gers (17 tués contre 16) et la Haute-Garonne (54 contre 53) ont vu le nombre de morts progresser. Le Lot reste stable avec 9 morts. Quant au Tarn, la préfecture n'a pas communiqué les chiffres pour 2018.

Pour observer une réelle amélioration, il faut regarder au niveau de l'accidentologie.  Le nombre d'accidents où au moins une personne est blessée diminue fortement : - 27 % dans le Lot, - 13 % dans le Gers, - 10% en Haute-Garonne par rapport à 2017.  

La différence est encore plus grande pour les accidents impliquant une hospitalisation : - 21 % sur l'ensemble de la région Occitanie.  

L'effet du passage au 80 km/h se fait sentir au niveau des radars. Ils n'ont jamais autant flashé dans le Gers que depuis la mise en place de cette mesure le 1er juillet 2018, par exemple.   

Cependant, les préfectures précisent qu'il est encore trop tôt pour connaître le réel impact de cette limitation de vitesse.  Le premier vrai bilan est prévu pour le mois de juillet 2020.

Faut il revenir sur les 80 km/h sur les routes secondaires ?  

Depuis qu'Emmanuel Macron l'a évoqué devant les élus à Souillac dans le Lot, la  question n'est plus tabou.  Invité de France Bleu Occitanie , le président du Conseil Départemental du Tarn - Christophe Ramond -  prend la balle au bond , il est prêt à expérimenter la vitesse "à la carte" sur les routes de son département. Il a écrit au Président de la République. Il attend la réponse.

Christophe Ramond , le président du Conseil Départemental du Tarn,  a dévoilé les chiffres de la mortalité sur les routes de son département. 22 morts en 2018, 10 avant le 1er Juillet, 12 décès après l'instauration des 80 km/h.