Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Sécurité routière : chiffres contrastés en Loire-Atlantique

jeudi 10 novembre 2016 à 17:26 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

16,4% de morts en moins sur les routes de France au mois d'octobre, et 10 tués de moins en Loire-Atlantique. Dans le département aussi les chiffres de la sécurité routière sont en baisse. Mais aucune raison de se féliciter, en 2015 les chiffres étaient exceptionnellement hauts.

Contrôles alcoolémie et stupéfiants : les gendarmes se sont postés ce jeudi après-midi au rond-point des cosmonautes à la Haye-Fouassière.
Contrôles alcoolémie et stupéfiants : les gendarmes se sont postés ce jeudi après-midi au rond-point des cosmonautes à la Haye-Fouassière. © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

70 morts sur les routes de Loire-Atlantique en 2015, 10 de moins en 2016. En Loire-Atlantique, les chiffres de la sécurité routière restent contrastés. Le département continue d'enregistrer plus d'un mort par mois.

C'est désespérant (...), il reste une partie de la population récalcitrante et qui constitue un danger pour les autres usagers - Laurent Buchaillat, directeur de cabinet du préfet de Loire-Atlantique.

Interview sonore de Laurent Buchaillat, directeur de cabinet du préfet de Loire-Atlantique.

L'alcool est présent dans un tiers des accidents mortels. Ce jeudi après-midi, veille de week-end prolongé du 11 novembre, c'est dans le Vignoble Nantais que les gendarmes ont choisi de se poster. Au pied de l'usine Mondelez (ex LU) , dans les odeurs sucrées des biscuits en cours de fabrication ils arrêtent camions et voitures. Un automobiliste s'est fait prendre avec 0,38 mg par litre d'air expiré.

A la question, avez-vous bu de l'alcool, il a répondu "Non, juste du vin". Pensant que seuls les apéritifs sont des boissons alcoolisées - le gendarme qui a procédé au contrôle.

Une infraction qui lui vaut 135 euros d'amende, une perte de 6 points sur son permis de conduire, et l'immobilisation de son véhicule.

Reportage sonore sur l'opération de contrôle routier à la Haye-Fouassière.

En France, il est interdit de conduire avec une alcoolémie supérieure à 0,5 g d’alcool par litre de sang, soit 0,25 mg d'alcool par litre d'air expiré. Le décret prévoyant le retrait de six points du permis de conduire pour la conduite avec un taux d’alcoolémie compris entre 0,5 et 0,8 g/l de sang date de 2003.