Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sécurité routière : hausse des accidents mortels dus à l'inattention sur les autoroutes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

C'est un constat "inquiétant" que fait l'Association des sociétés françaises d'autoroutes dans son bilan annuel publié ce vendredi : l'inattention a été à l'origine d'un accident mortel sur cinq en 2019, soit le double d'il y a deux ans.

Sur autoroute, un accident sur cinq est du à l'inattention.
Sur autoroute, un accident sur cinq est du à l'inattention. © Maxppp - Vincent Isore

Alors que vous êtes nombreux à prendre la route des vacances ce week-end encore, soyez très prudents. Selon le bilan annuel de l'Association des sociétés françaises d'autoroutes (ASFA) présenté ce vendredi, l'inattention a été la cause d'un accident mortel sur autoroute sur cinq l'année dernière, une proportion qui a doublé en deux ans. L'ASFA parle d'une "dynamique inquiétante".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'inattention, troisième cause d'accidents mortels

Sur autoroute, l'inattention devient la troisième cause d'accident mortel, derrière l'alcool, les drogues ou encore les médicaments (21%), et la somnolence (21%) mais elle dépasse désormais la vitesse excessive (16%).

Ce qui est le plus inquiétant, c'est que sa part est en constante augmentation depuis deux ans. En effet, l'inattention ne représentait que 11,3% des accidents mortels en 2017, puis 13,6% en 2018. 

"Ce qui est surtout ennuyeux, chez les plus jeunes, souligne à l'AFP Christophe Boutin, le délégué général de l'ASFA. C'est une dynamique inquiétante et un facteur dont on craint qu'il ne prenne encore plus d'importance à l'avenir." Les moins de 35 ans ne représentent que 17% des conducteurs sur autoroute, mais ils sont à l'origine de 35% des accidents mortels dus à l'inattention, et à l'origine de 28% de tous les accidents mortels.

L'usage des écrans, "cause principale" de l'inattention

L'Association des sociétés d'autoroutes estime que l'usage des écrans est "la cause principale" des accidents dus à l'inattention : "C'est compliqué car les gens, quand ils ont un accident, ne déclarent pas spontanément qu'ils étaient au téléphone, donc on pense qu'il y a un fort biais de sous-déclaration. Mais quand on effectue une enquête spécifique, on voit que certains usages continuent d'augmenter."

Selon un sondage Harris Interactive pour l'ASFA publié ce vendredi, 65% des Français consultent leur téléphone ou leur GPS au volant, c'est sept points de moins que l'an passé. Mais ceux qui le font ont des comportements plus dangereux : parmi les utilisateurs de téléphone au volant, 71% répondent en kit main libre (+14 pts), 57% consultent leur téléphone lorsqu'ils reçoivent une notification (+12) et 42% répondent ou écrivent un message en tenant le téléphone à la main. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour mémoire, 15 secondes pour une notification Facebook = 600 mètres sans regarder la route. - Association des sociétés françaises d'autoroutes

Ces comportements dangereux sont particulièrement présents parmi les hommes et les moins 35 ans. Ces derniers sont huit sur dix à interagir avec des écrans, soit 14 points de plus que la moyenne. 24% d'entre eux déclarent garder leur téléphone à la main en conduisant, contre 3% pour les plus de 50 ans. 

Les autoroutes restent le réseau routier le plus sûr

Malgré cette tendance, les autoroutes continuent d'être le réseau routier le plus sûr en France. Sur les 3.244 morts de la route l'an dernier, 154 sont décédés sur les autoroutes selon les chiffres de l'ASFA. Cela représente 1,49 accident mortel pour un milliard de kilomètres parcourus, un taux en baisse par rapport à 2018 et même divisé par plus de deux depuis 2000.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess