Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Insécurité routière en Haute-Garonne : le préfet pousse un cri d'alarme

-
Par , France Bleu Occitanie

61 personnes ont déjà trouvé la mort sur les routes de Haute-Garonne depuis le début de l'année 2019, contre 53 victimes pour l'ensemble de l'année 2018. Le préfet Etienne Guyot a visité les différents PC routiers de Toulouse pour mettre en garde sur la responsabilité de tous sur la route.

Les services qui surveillent les routes à Toulouse et autour sont mobilisés, ce week-end, pour le premier départ des vacances de Noël.
Les services qui surveillent les routes à Toulouse et autour sont mobilisés, ce week-end, pour le premier départ des vacances de Noël. © Radio France - Magalie Lacombe

Toulouse, France

"On a des résultats de sécurité routière qui sont mauvais sur le nombre de tués alors que sur le nombre d'accidents, on a baissé de 14%" déplore, d'entrée, le préfet de Haute-Garonne et d'Occitanie, Etienne Guyot. Il pointe du doigt l'alcool et la vitesse dans les premières causes de cette mortalité et appelle chacun à faire preuve de la responsabilité requise et nécessaire pour respecter le "vivre-ensemble". Etienne Guyot a visité les différents postes de commandement routiers (Tisséo, Métropole, DIRSO et Vinci Autoroute) pour découvrir les dernières technologies pour sécuriser les routes et pousser son cri d'alarme, au vu des mauvais chiffres de cette fin d'année 2019. En 2018, 53 personnes ont perdu la vie sur les routes de Haute-Garonne. En 2019, la hausse est déjà conséquente alors que l'année n'est pas terminée avec 61 victimes recensées.

Pas de gros bouchons à Toulouse

A Vinci Autoroutes, trois régulateurs sécurité trafic scrutent, en permanence, les écrans qui diffusent les images des 200 caméras installées entre Bordeaux et Castelnaudarry, la partie du réseau géré depuis Toulouse.  Ce sont eux qui veillent, en partie, à notre sécurité, en cas de pannes et/ou d'accidents par exemple. Ils prennent les appels et font le relais avec le dépanneur et les autorités. 

Même si le week-end pourrait être plus chargé que les années précédentes, en raison des difficultés de circulation des trains à la SNCF, samuel Bellamy, adjoint au niveau du PC sécurité en charge de l'exploitation et de la sécurité de la route aux ASF se veut rassurant. "A Toulouse, on est sur des _autoroutes de transit_. On n'est pas comme sur le départ de région parisienne où il va y avoir de forts bouchons", assure-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu