Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Sécurité routière : le rappel à l'ordre du préfet de la Manche avant les départs en vacances

vendredi 27 avril 2018 à 15:54 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin

Alors que bon nombre de Manchois prendront la route des vacances ce vendredi soir, le préfet de la Manche insiste sur les consignes de prudence à respecter pour éviter de nouveaux drames de la route.

-

Les vacances de printemps pour les Manchois vont débuter sous la pluie. Une météo qui peut représenter un piège pour les automobilistes. C'est dans ce contexte que Jean-Marc Sabathé, préfet de la Manche, invite dans un communiqué les automobilistes à faire preuve d’une extrême prudence sur les routes. 

Aucune tolérance face aux comportements dangereux

Sept tués et 168 blessés sont déjà à déplorer dans les 136 accidents recensés sur les routes du département de la Manche depuis le 1er janvier 2018. Le préfet rappelle la nécessaire prise de conscience des conducteurs et souligne qu’aucune tolérance ne sera appliquée vis-à-vis des comportements dangereux. « La sécurité est l'affaire de tous. Derrière chaque tué, chaque blessé, il y a de véritables drames, des vies brisées », ajoute Jean-Marc Sabathé. 

Attention toute particulière aux deux-roues

Avec le printemps, les deux-roues ressortent des garages et le représentant de l'Etat demande à chacun d'être plus vigilant vis à vis de ces usagers de la route particulièrement fragiles qui doivent eux-mêmes "redoubler de vigilance, contrôler leur vitesse et porter un équipement parfaitement adapté à leurs déplacements". La route appartient à tous, dans la limite du « conduire ensemble » conclut le préfet.