Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Sécurité routière : les conseils pour passer à l’heure d’hiver

jeudi 26 octobre 2017 à 18:20 Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre

Dans la nuit de samedi à dimanche, on passera à l'heure d'hiver : il fera nuit plus tôt. Cela représente un risque supplémentaire sur la route. Des professionnels de l’Yonne vous donnent leurs conseils pour éviter les accidents.

Avec le changement d'heure, c'est le moment de faire régler vos phares.
Avec le changement d'heure, c'est le moment de faire régler vos phares. © Radio France - Delphine Martin

Piétons, cyclistes, motards ou automobilistes : c’est le moment d’adopter les bons réflexes. Alors que les jours diminuent, alors que l'on s’apprête à passer à l'heure d'hiver, les professionnels de l'Yonne vous donnent leurs conseils pour éviter la casse.

Piétons : vêtements clairs et vigilance renforcée

Avant toute chose, quand la nuit tombe plus tôt, il faut être rigoureux avec le code de la route : traverser sur les passages protégés, marcher sur les trottoirs… Et puis il faut adapter sa tenue : "il est conseillé, même si ce n’est pas obligatoire, de porter des vêtements clairs", explique le Capitaine Thierry Rebouleau, de l'escadron départemental de sécurité routière de l'Yonne. "Et pour les gens qui se déplacent en dehors des agglomérations, mieux vaut revêtir un gilet jaune, une chasuble fluorescente", ajoute le gendarme icaunais.

Il faut aussi toujours penser à marcher face au trafic (à gauche donc) pour voir les voitures arriver et les éviter plus facilement en cas de besoin.

"Il est conseillé de porter des vêtements clairs et de porter un gilet jaune" - Capitaine Rebouleau de la gendarmerie de l'Yonne.

Il est bon, aussi de protéger nos enfants. De les équiper pour qu’ils ne courent aucun risque à la descente du car de ramassage scolaire ou dans la rue : "Il est toujours possible de se procurer des éclairages qu’on peut tenir à la main, des lampes clignotantes, les bandeaux fluorescents à coller sur les jambes ou sur les sacs, des brassards…" , égraine le capitaine Rebouleau. On trouve ces accessoires dans les magasins spécialisés pour les deux roues ou les motos, mais aussi dans de nombreuses grandes surfaces.

Cyclistes et motards : le gilet jaune obligatoire

Pour les cyclistes, la règle principale, là aussi, c’est d’être vu des autres usagers de la route. "Le minimum déjà, c’est d’avoir un éclairage qui fonctionne, de couleur blanche à l’avant et de couleur rouge à l’arrière", précise le capitaine Rebouleau.

Pour les cyclistes et cyclomotoristes, le port du gilet jaune est obligatoire hors agglomération, "mais quitte à l’avoir, on peut le mettre aussi en ville", conseille Thierry Rebouleau. Notez aussi que pour les enfants de moins de 12 ans, le port du casque sur un vélo est obligatoire depuis mars 2017.

L'opération "Bien Vu Ensemble", c'est le 27 octobre dans toute la France, avec France Bleu. - Radio France
L'opération "Bien Vu Ensemble", c'est le 27 octobre dans toute la France, avec France Bleu. © Radio France - Régine Jessel

Automobilistes : faites régler vos phares

L'opération dure quelques minutes seulement, mais elle est cruciale quand les jours diminuent. A l’aide d’une petite machine et d’un simple tournevis, votre garagiste peut contrôler la hauteur et la luminosité des phares : "on met l’appareil devant le phare et on regarde dans la machine. On constate en un simple coup d’œil si le faisceau est à bonne hauteur ou s’il est trop haut, trop bas, trop à gauche ou trop à droite", explique Jean, du garage de l’Europe à Saint Florentin.

Si le faisceau lumineux est trop bas, c'est dangereux car on ne voit pas assez bien la route. Et si les phares sont trop hauts, c'est dangereux aussi car on risque d'éblouir les automobilistes qui arrivent en face. Il faut donc être vigilant, d'autant que selon les modèles de voitures, on ne se rend pas toujours compte des problèmes de réglage. "Sur les véhicules anciens, on ne s’en rend pas compte. C’est le gros souci. En revanche, sur les véhicules récents, ça s’affiche sur la voiture grâce à l’électronique", précise Laurent Bazot, le gérant du garage de l'Europe.

Les professionnels recommandent de faire régler les phares une fois par an. Cela coûte, en général, entre 20 et 30 euros.

Faire tester ses phares : le bon réflexe avant l'hiver - Reportage à Saint Florentin de Delphine Martin

Distribution de gilets jaunes à Auxerre vendredi 27 octobre

France Bleu Auxerre distribue des "kits visibilité", le vendredi 27 octobre, de 9h à midi, sur le marché de l'Arquebuse, à Auxerre. Un kit qui comprend : un gilet jaune, un sac jaune, un brassard et des bandes réfléchissantes.

Contrôle gratuit des phares à Saint Florentin samedi 28 octobre

L'équipe du garage de l'Europe sera demain matin devant la mairie de Saint Florentin (place Louis Dubost), pour une opération de réglage gratuit de phares. Opération organisée en partenariat avec la mairie ( de 9h à midi).

  - Visactu
© Visactu