Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Sécurité routière : les gendarmes alsaciens en mission de prévention à la veille des vacances de la Toussaint

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Les vacances de la Toussaint sont une période de l'année particulièrement meurtrière sur les routes, notamment à cause de la météo. La préfecture du Bas-Rhin a donc organisé une mission de prévention et de contrôle à Erstein, une commune au sud de Strasbourg.

Le contrôle s'est déroulé à Erstein, une commune au sud de Strasbourg
Le contrôle s'est déroulé à Erstein, une commune au sud de Strasbourg © Radio France - Margot Turgy

Erstein, France

Sur 43 voitures contrôlées, 29 automobilistes verbalisés pour excès de vitesse. La mission de prévention et de contrôle organisée par la préfecture du Bas-Rhin à Erstein n'a pas été inutile. La veille des vacances de la Toussaint est un moment propice pour les gendarmes qui rappellent une consigne essentielle : respecter les limitations de vitesse. "C'est une période où il y a beaucoup de monde sur les routes", explique Patrick Andres, commandant d'escadron de la sécurité routière du Bas-Rhin. "Mais il y a aussi la météo qui change, avec des routes mouillées et donc glissantes, ce qui entraîne des distances de freinages plus importantes." 

"Les comportements se sont relâchés" 

"Les comportements se sont un peu relâchés cette année", regrette Alexandre Piton. Une situation que le sous-préfet de Sélestat-Erstein explique en partie par les dégradations de radars pendant le mouvement des gilets jaunes. "Il y a une crainte du gendarme qui a disparue", souligne-t-il. 

En Alsace, un accident mortel sur trois est dû à une vitesse trop importante. Depuis le début de l'année, 18 personnes ont péri sur les routes du Haut-Rhin, 36 sur celles du Bas-Rhin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu