Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Sécurité routière : les séniors révisent le code de la route et leurs réflexes

vendredi 25 janvier 2019 à 20:04 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Ils ont plus de 60 ans et même plus de 80 pour certains. Ils ont toujours bon pied bon œil et prennent régulièrement le volant, les seniors participent à des ateliers de prévention routière pour maintenir leur autonomie au volant en toute sécurité. Exemple le 18 janvier dernier à Rochefort-Montagne.

Le simulateur de conduite
Le simulateur de conduite © Radio France - Emmanuel Moreau

Rochefort-Montagne, France

Ils s'appellent Marcelle, Michel, Jacqueline, Hélène ou encore Christian. Ces seniors ont eu leur permis il y a quelques décennies, lorsque le permis à point ou les rond-points n'existaient pas. Ils habitent aux environs de Rochefort-Montagne et continuent de conduire régulièrement, la voiture reste indispensable au quotidien. Et ils étaient tous volontaires pour participer à cette sensibilisation aux risques routiers, organisée par la Conférence des financeurs (il en existe une par département, elle rassemble plusieurs organismes et a pour mission d'agir en faveur du maintien de l'autonomie des personnes âgées) et mise en place par La Poste.

L'atelier dure une demi-journée. Première partie, une révision du code de la route puisque de nombreux panneaux n'existaient pas lorsqu'ils ont passé leur permis. Christian a par exemple découvert le panneau de contresens cycliste et celui de zone de rencontre, des panneaux qu'on ne trouve pas dans le secteur de Rochefort-Montagne. Il a également vérifié comment il fallait s'insérer sur un rond-point. Des informations qui lui seront utiles lorsqu'il descendra sur Clermont.

Un accident virtuel

La deuxième partie est pratique. Tous les stagiaires passent sur un simulateur de conduite. D'abord régler son fauteuil, bien poser son talon pour être en mesure de réagir rapidement, avant de lancer le contact. Sur l'écran, une voiture qui dévie de sa trajectoire au dernier moment, un accident ou bien une voiture qui s'engage juste devant soi. L'objectif n'est pas de tester les réflexes mais de montrer le temps nécessaire pour s'arrêter. Le temps de réaction plus le temps de freinage, ce sont quelques dizaines de mètres qui défilent et qui peuvent coûter des vies. D'où le rappel de la nécessité absolue de respecter une distance de sécurité, une "bulle" de deux secondes par rapport au véhicule précédent qui permet d'éviter des drames.

Des informations, et quelques petits trucs, qui ont fait mouche chez les seniors présents. Hélène avait la priorité, elle a fait confiance au conducteur d'une voiture arrêtée à un stop et n'était pas prête pour réagir : bilan un accident et au moins deux blessés graves, peut être plus. Heureusement, ce n'était que virtuel mais le rappel était efficace. Hélène qui s'est empressée de quitter la réunion ; elle avait rendez-vous chez le garagiste pour faire monter des pneus hivers. 

Deux autres réunions identiques sont prévues cette semaine, le 24 janvier à La Bourboule et le 25 à Saint-Eloy-les-Mines.