Infos

La Sécurité routière poursuit sa lutte contre le portable au volant

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région mardi 20 septembre 2016 à 13:38

Campagne de la sécurité routière 2016
Campagne de la sécurité routière 2016 - Sécurité routière

Une nouvelle campagne contre le téléphone portable au volant commence ce mardi. Selon la Sécurité routière le portable est responsable d’un accident corporel sur dix.

Téléphoner ou lire un SMS sur son téléphone portable est à l’origine d’un accident corporel sur dix, indique la Sécurité routière qui lance mardi une nouvelle campagne contre le portable au volant.

Des affiches sont placardées sur les bus. L’emplacement n’a pas été choisi par hasard. L’automobiliste qui s’apprête à envoyer un texto ou qui règle son GPS tout en conduisant sera directement interpellé par ce message, estime le délégué interministériel à la Sécurité routière, Emmanuel Barbe.

Le Smartphone serait devenu le "_distracteu_r" le plus dangereux sur la route. Il est addictif et les utilisateurs ont du mal à ne pas le consulter ou l’utiliser.

Slogan choc de la Sécurité routière qui lutte contre le portable au volant - Aucun(e)
Slogan choc de la Sécurité routière qui lutte contre le portable au volant - Sécurité routière

Le jeu Pokemon GO n’a pas amélioré les choses et les conducteurs chasseurs de Pokémon ont eu quelques accidents. A tel point que sur certains panneaux d’autoroute on peut lire ce message :  "Celui qui conduit, c'est celui qui ne joue pas".

Depuis le 1er juillet 2015, il est interdit de conduire en téléphonant même à l’aide d’un kit mains libres, d’un casque ou d’une oreillette. Seul le système Bluetooth intégré à la voiture est autorisé. Un conducteur pris en train de téléphoner au volant risque un retrait de trois points sur son permis et 135 euros d’amende.

La Sécurité routière mise sur la prévention. Plusieurs campagnes ont été lancées. La dernière s’ajoute à celle illustrée par le film "La dernière classe".

Partager sur :