Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sécurité routière : les automobilistes roulent moins vite quand il y a des pistes cyclables

-
Par , France Bleu Paris

Les pistes cyclables rendent les automobilistes plus prudents. Selon une étude publiée ce lundi, ils roulent moins vite dans les rues pourvues d'aménagements cyclables.

Les pistes cyclables protègent les cyclistes et font ralentir les automobilistes
Les pistes cyclables protègent les cyclistes et font ralentir les automobilistes © Radio France - Emilie Defay

Et si le meilleur moyen de faire lever le pied aux automobilistes était d'installer des pistes cyclables? C'est en tout cas une solution qui fonctionne selon l'étude menée par l'Observatoire des risques routiers et de la mobilité, piloté par les associations Prévention Routière et Assurance Prévention, publiée ce lundi. Les automobilistes interrogés sont 68% à se dire plus vigilants lorsqu'ils roulent à l'approche de voies réservées aux cyclistes. Et près d'un quart d'entre eux disent ralentir.

Une affirmation confirmée par "la communauté des éclaireurs", un dispositif mis en place par l'Observatoire des risques routiers. Depuis 2018, les données de 1473 automobilistes (représentant 166.000 heures de conduite et plus de 3,5 millions de kilomètres parcourus) ont été recueillies et analysées. Il en ressort que dans les rues limitées à 50 km/h, les conducteurs passent en moyenne 11,1% de leur temps en excès de vitesse quand il n'y a pas de pistes cyclables. Contre seulement 5% si il y a un aménagement pour les vélos.

Des accidents moins graves 

"Cette étude montre que faire des pistes cyclables, ça fonctionne", se réjouit Anne Lavaud, déléguée générale de l'association Prévention Routière. "La présence d'une piste matérialise la possibilité de voir arriver un cycliste et cela génère un comportement de prudence de la part des automobilistes". Ce que confirme David, automobiliste parisien. "Je fais plus attention maintenant, notamment pour tourner à droite. Il faut toujours vérifier qu'il n'y a pas de vélos sur la piste cyclable."

Autre explication avancée à la prudence des automobilistes : la présence d'aménagements cyclables réduit de fait l'espace accordée aux voitures. "C'est comme une espèce de réflexe", explique Anne Lavaud, "quand on l'impression qu'une voie est plus étroite, on va moins vite." Et c'est un plus pour la sécurité routière, la vitesse étant un facteur aggravant dans les accidents. "On sait bien que lorsqu'on roule moins vite, les conséquences sont moins graves."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess