Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

VIDÉOS - Sécurité routière : témoignages bouleversants d’accidentées de la route dans le Gard

mardi 10 octobre 2017 à 16:56 Par Isabelle Lassalle et Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

Les rencontres de la sécurité intérieure se déroulent à partir du mercredi 11 octobre et jusqu'à vendredi. Au centre des thèmes abordés, la question de la sécurité routière et son triste bilan. Témoignages poignants de Gardoises.

Sécurité routière (illustration).
Sécurité routière (illustration). © Maxppp -

Gard, France

La sécurité routière est un sujet particulièrement épineux dans le Gard. On compte déjà 43 morts sur les routes du département depuis le début de l’année. Témoignages bouleversants de deux vies brisées par des accidents de la route.

Catherine est une Nîmoise de 68 ans, Karine vit à Remoulins (Gard), elle a 47 ans. Toutes les deux interviennent avec la prévention routière, notamment dans les lycées, pour sensibiliser les adolescents aux dangers de la route.

Deux femmes accidentées, deux témoignages bouleversants

C’était un 24 décembre. À l'époque, Catherine avait 17 ans. Elle partait avec ses parents et ses deux frères passer les fêtes de Noël près d'Orléans, d'où sa famille est originaire. C'est sur une route qui traverse les monts de la région de Saint-Etienne que sa vie a basculé en quelques secondes.

Catherine a perdu son père, sa mère et ses deux frères dans un accident. Elle est la seule à avoir survécu, mais elle a subi un immense choc psychologique.

Karine vit aujourd'hui dans un fauteuil roulant. Elle est tétraplégique. En mars 1995, sur une route du sud-ouest, elle allait rejoindre une amie quand sa voiture a dérapé sur des gravillons. Elle n'avait pas attaché sa ceinture. Elle a été éjectée du véhicule. Elle avait 25 ans. Aujourd'hui, malgré son handicap, Karine se considère toujours comme une miraculée.

Dans son malheur, Karine a malgré tout eu la chance de fonder une famille. Elle est mariée et maman d'une fille de 19 ans. Et c'est aussi pour cette raison qu’elle tient à sensibiliser les jeunes.