Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Sept nouvelles destinations au départ de Brest

jeudi 8 février 2018 à 21:35 Par Romain Prault, France Bleu Breizh Izel

La direction de l'aéroport de Brest-Guipavas présentait aujourd'hui les perspectives pour l'année 2018. Sept nouvelles destinations seront desservies et d'autres liaisons vont être renforcées.

L'aéroport de Brest-Guipavas espère accueillir 50 000 voyageurs supplémentaires en 2018
L'aéroport de Brest-Guipavas espère accueillir 50 000 voyageurs supplémentaires en 2018 © Maxppp - PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Brest, France

L'aéroport de Brest est toujours le premier aéroport breton au vu du nombre de passagers transportés.  La destination la plus prisée reste Paris, les dessertes vers Orly et Roissy ont connu l'an dernier une hausse du trafic de 1,8 %.  En ce qui concerne les vols internationaux, c'est Barcelone qui a attiré le plus de voyageurs au départ de Brest... 17 000 passagers l'an dernier vers la Catalogne.

Athènes, Corfou ou Figari depuis Brest

Parmi les nouvelles destinations en 2018 : Lille à partir de fin mars, Figari en Corse à partir de mi-avril, et Fort de France en Martinique. Cette dernière destination ne sera proposée que par des tours-opérateurs.  

Autre possibilité cette fois en dehors des frontières hexagonales : Athènes ou Corfou en Grèce cet été. Deux tours opérateurs proposeront aussi Bucarest en Roumanie au mois de mai et Varna en Bulgarie en septembre.

50 000 voyageurs supplémentaires attendus en 2018

Les compagnies low-cost gagnent du terrain à Brest.  A partir de mars, Ryanair volera 7 jour sur 7 vers Marseille au lieu de 6 actuellement.  Hop! desservira aussi la cité phocéenne mais uniquement cet été. TUI fly prolonge son offre jusqu'à l'automne prochain vers Agadir au Maroc et Tenerife aux Canaries.

L'aéroport de Brest pourrait accueillir 50 000 voyageurs supplémentaires en 2018. C'est en tout cas l'objectif fixé par la direction. Un investissement de quinze millions d'euros sera réalisé dans les cinq ans à venir pour améliorer notamment le parking des avions. Cela réduira les coûts pour les compagnies aériennes, et permettra aussi d'en attirer de nouvelles. 

Loïc Abjean, le directeur des aéroports de Brest et Quimper, compte également développer le fret : "Nous avons des demandes pour l'export de la part d'entreprises locales, notamment dans le domaine de la production agricole."

Quant à savoir si l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes va bénéficier à celui de Brest, le directeur reste évasif. "On prend les choses telles qu'elles sont, on s'adapte. On se réjouit que Brest soit cité par le premier ministre aux côtés de Rennes et Nantes pour le développement des liaisons vers les grandes villes européennes."