Transports DOSSIER : Les transports : un enjeu électoral 2017

SNCF : la ligne Bordeaux-Guéret-Montluçon va reprendre du service

Par Lucas Valdenaire, France Bleu Creuse, France Bleu Limousin et France Bleu Pays d'Auvergne mardi 25 avril 2017 à 19:15

 La réouverture de la ligne entre Bordeaux et Montluçon (via Guéret) est annoncée avant la fin 2018.
La réouverture de la ligne entre Bordeaux et Montluçon (via Guéret) est annoncée avant la fin 2018. © Maxppp - Bruno Levesque / IP3 Press

C'est une avancée majeure dans le dossier de la ligne de train Bordeaux-Lyon. Ce mardi après-midi, le vice-président de la région Nouvelle Aquitaine est venu en Creuse pour annoncer sa réouverture entre Bordeaux et Montluçon, via Guéret. Une dizaine de rames sont annoncées d'ici la fin 2018.

Elle était fermée depuis quatre ans : ça y est, la ligne de train Bordeaux-Lyon doit bientôt rouvrir mais uniquement sur sa portion ouest. Le vice-président de la région Nouvelle-Aquitaine est venu à Guéret ce mardi après-midi. Renaud Lagrave l'a annoncé : les trains entre Bordeaux et Montluçon, via Limoges et Guéret reprendront du service l'an prochain.

"Rouvrir l'ensemble de la ligne"

Les négociations avaient été entamées au mois de décembre dernier pour relancer cette ligne importante pour les Creusois. La région vient de se mettre d'accord avec l'Etat pour reprendre les choses en main et remettre en service une dizaine de nouvelles rames : cinq pour l'Etat, cinq pour la région. "La ligne était laissée à l'abandon par l'Etat, explique Renaud Lagrave. Nous avons décidé de reprendre ce train dans les services des TER".

"Cette ligne a été abandonnée par l'Etat," Renaud Lagrave, vice-président de la région Nouvelle-Aquitaine

Première étape : une reprise du trafic entre Bordeaux et Limoges d'ici la fin d'année. Seconde étape : rallonger la ligne jusqu'à Montluçon, en passant par Guéret avant la fin 2018. Mais le vice-président de la région Nouvelle-Aquitaine en charge des transports prévient : "c'est bien de Bordeaux-Lyon dont on parle !"

C'est la raison pour laquelle nous avons interpellé, pour l'instant sans succès, nos collègues de la région Auvergne-Rhône-Alpes. J'insiste lourdement : notre ambition est de rouvrir l'ensemble de la ligne.

"Une semi-bonne nouvelle"

Selon Jean-Louis Camus, le retour des trains est un soulagement. Même si pour le représentant de la FNAUT, la Fédération nationale des associations d'usagers des transports : "c'est une semi-bonne nouvelle."

La bonne nouvelle, c'est de desservir enfin la Creuse ! C'est un pas en avant. Encore faut-il que la région Auvergne-Rhône-Alpes donne son accord pour la deuxième partie.

Il reste donc à convaincre les collègues de la région voisine pour financer le reste de la ligne et relier pour de bon Bordeaux à Lyon.

  - Aucun(e)
-

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.