Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

SNCF : les trains paralysés jusqu'à mardi matin dans le sud de la Nouvelle-Aquitaine

Plus aucun train en circulation depuis dimanche après-midi entre Hendaye et Bordeaux mais aussi depuis Pau jusqu'à la capitale régionale. Les voies ferroviaires du sud de la Nouvelle Aquitaine sont affectées par une série exceptionnelle d'accidents techniques.

Les passagers de deux TGV obligés à Hendaye de prendre des autobus pour joindre Bordeaux
Les passagers de deux TGV obligés à Hendaye de prendre des autobus pour joindre Bordeaux © Radio France - Nathalie Bagdassarian

Une file impressionnante d'autobus garés le long de la rue de la gare à Hendaye. Spectacle atypique lundi matin. Les véhicules sous la surveillance d'agents de la SNCF et de la police locale accueillaient chacun des groupes de voyageurs. 445 personnes au total victimes d'un énorme incident technique ferroviaire qui a affecté toutes les gares du sud de la Nouvelle-Aquitaine durant le weekend.

la file d'autobus rue de la gare à Hendaye lundi matin
la file d'autobus rue de la gare à Hendaye lundi matin © Radio France - Nathalie Bagdassarian

24 heures pour joindre Paris en train à bord d'un TGV ! 

Ce dimanche 30 août ne sera pas un souvenir heureux de l'été 2020. Pour des milliers de voyageurs de la SNCF cette dernière journée de vacances fut synonyme d'une galère sans nom. Au minimum, trois TGV paralysés dimanche. Plusieurs centaines de passagers obligés de passer la nuit de dimanche à lundi dans leurs trains respectifs, soit en rase campagne, soit en gare à Dax ou Hendaye. Lundi après midi la SNCF régionale se disait incapable de révéler le nombre de trains affectés lundi par l'incident.

Série exceptionnelle de pannes techniques

Le réseau ferroviaire du sud de la Nouvelle-Aquitaine a été le théâtre d'une série "exceptionnelle" (c'est le mot du directeur régional de SNCF-Réseau) d'incidents techniques. Les problèmes ont commencé samedi pour se prolonger dimanche et affecter des milliers de voyageurs de retour de vacances. Lundi matin, les responsables de l'entreprise ferroviaire n’étaient pas capables de préciser totalement l'origine des pannes.

Une enquête et beaucoup de questions

Une enquête interne à la SNCF est lancée précisait lundi en fin de matinée Jean-Luc Garry, directeur territorial de la SNCF-Réseau Nouvelle-Aquitaine (écoutez ci dessous) : 

Jean-Luc Garry, directeur régional de SNCF-Réseau

"Est-ce que c'est un pantographe défectueux qui a arraché la caténaire ? Est-ce que c'est un élément de la caténaire qui pendait, parce que c'est souvent comme ça que ça se passe. Un élément de la caténaire qui tape le pantographe, élément rigide du train, qui l'endommage. Ensuite ce train qui continue son trajet peut endommager la caténaire à plusieurs endroits"

Retour à la normale mardi matin

Lundi après midi la direction régionale de la SNCF tablait sur un retour à la normale mardi matin vers 5h. En attendant, l'entreprise ferroviaire demande aux voyageurs de retarder leur départ. 

La gare d'Hendaye a abrité 445 voyageurs de deux TGV durant la nuit de dimanche à lundi. Les deux trains à grande vitesse partis hier d'Hendaye ont dû rebrousser chemin une fois arrivés près de Dax. Impossible de continuer sur une ligne truffée d'accidents techniques.

Pour ces hommes et femmes, la galère a commencé dimanche après-midi. Comme ces deux jeunes Parisiennes, Fanny et Viana, venues le temps d'une fin de semaine à Biarritz.  

Les jeunes parisiennes Fanny et Viana

Des autobus pour transporter des voyageurs de la SNCF à Hendaye
Des autobus pour transporter des voyageurs de la SNCF à Hendaye © Radio France - Nathalie Bagdassarian

Finalement, les passagers des deux TGV sont arrivés à Paris 24 heures après leur départ depuis Hendaye. Un retour à la capitale grâce à des autobus affrétés lundi matin depuis la gare SNCF d'Hendaye pour Bordeaux. Ensuite, transport en train jusqu'à Paris-Montparnasse. 

Ces cyclistes pensaient revenir tranquillement à Paris dimanche dernier.
Ces cyclistes pensaient revenir tranquillement à Paris dimanche dernier. © Radio France - Nathalie Bagdassarian

Les billets de voyageurs infortunés remboursés à 300%

Lundi, le ministre délégué aux transports, Jean-Baptiste Djebbari a indiqué que les passagers allaient être remboursés à hauteur de 300% du prix du billet. Le prix du billet et les frais annexes ajoutait Jérôme Attou, cadre régional SNCF-voyageurs (écoutez ci-dessous) : 

Jérôme Attou

"On va rembourser le billet et en fait on va avoir deux billets de plus, gratuits. Ça c'est dans un premier temps, et également, on va avoir une prise en charge totale des frais annexes. Des frais annexes d’hôtel etc..."

"Je dois aller à Paris mais avant je dois prendre un car pour Bordeaux et si je rate mon train, il ne me sera pas remboursé" - Odile

Choix de la station

À venir dansDanssecondess