Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

SNCF : des conditions plus strictes pour échanger ou annuler ses billets dès ce dimanche

-
Par , France Bleu

C'est ce dimanche 1er mai qu'entrent en vigueur les nouvelles conditions d'échange et de remboursement des billets de train à la SNCF, notamment pour les TGV. Plus strictes, elles ont pour but d'améliorer le taux de remplissage des trains.

La SNCF espère ainsi augmenter le taux de remplissage des trains
La SNCF espère ainsi augmenter le taux de remplissage des trains - MaxPPP

Comme annoncé en début d'année, la SNCF durcit sa politique d’échange et de remboursement des billets à partir de ce dimanche. Elle espère avec ces conditions plus restrictives améliorer le taux de remplissage des TGV.

Payant à partir d'un mois avant le départ

Jusqu’ici, pour les tarifs Loisirs, ces opérations étaient gratuites jusqu’à la veille du départ, et facturées 12 euros le jour dit (5 euros pour les titulaires d’une carte de réduction). A compter du 1er mai, l’échange ou la réservation resteront gratuits jusqu’à J-30, mais coûteront 5 euros ensuite. La veille et le jour du départ, cette retenue augmentera à 40 % du prix du billet, avec un montant maximum de 15 euros pour les TGV, et 12 euros pour les trains Intercités à réservation obligatoire. Les utilisateurs de cartes de réduction (Jeune, Week-end, Senior, Enfant +…) resteront mieux traités : ils pourront modifier leur billet ou demander son remboursement gratuitement jusqu’à deux jours avant le départ, et devront payer 5 euros ensuite.

Promesse de baisse des prix

Avec ces nouvelles conditions, la SNCF espère augmenter le taux de remplissage des TGV qui plafonne à 65% aujourd'hui. En échange, la direction a promis des billets à petit prix disponibles plus longtemps.  Une promesse qui n'a pas convaincu les associations d'usagers.

Choix de la station

France Bleu