Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

SNCF : Guillaume Pépy dévoile son plan d'action pour les lignes normandes

Le patron de la SNCF Guillaume Pépy a dévoilé lundi à Caen son plan d'action pour les lignes SNCF en Normandie. Pas question de réduire le nombre d'allers-retours sur les lignes Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Granville. 235 millions d'euros seront investis d'ici 2020 pour moderniser la ligne Paris-Caen-Cherbourg.

Une rame TER de la SNCF
Une rame TER de la SNCF © Radio France

Guillaume Pépy est venu lundi à Caen présenter le plan d'actions pour les lignes normandes. Le patron de la SNCF a rencontré les élus, les usagers et les syndicats. Et il a tenu immédiatement à les rassurer. Il n'est pas question pour l'heure de réduire le nombre d'allers-retours sur les lignes Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Granville.

D'entrée de jeu, Guillaume Pépy a tenu à répondre aux informations qui ont filtré dans la presse il y a deux semaines. De « l'intox » pour le patron de la SNCF. Parmi les différentes hypothèses évoquées dans le rapport Duron sur les transports en France, qui sera remis fin mai au gouvernement, il y a ce scénario « du pire ».

« il ne faut pas jouer à se faire peur », a insisté Guillaume Pépy. Pas plus qu'il n'est prévu de supprimer des arrêts dans les gares moyennes telles que Bayeux, Lison, Carentan, Valognes ou encore Bernay dans l'Eure.

235 millions d'euros investis d'ici cinq ans

La SNCF va investir 235 millions d'euros d'ici 2020 pour la modernisation de la ligne Paris -Caen -Cherbourg, avec deux objectifs précis. Il s'agit d'abord d'améliorer la ponctualité. La SNCF veut atteindre 90% de régularité cette année. Il s'agit ensuite de rétablir la compositions des trains. Il manque des voitures dans 15% des cas, ce qui est beaucoup trop. Guillaume Pépy veut ramener ce pourcentage à 7% dès cette année. 

Guillaume Pépy, le patron de la SNCF entouré du préfet Jean Charbonniaud et de Laurent Beauvais, le président de Région
Guillaume Pépy, le patron de la SNCF entouré du préfet Jean Charbonniaud et de Laurent Beauvais, le président de Région © Radio France

 

Guillaume Pépy, le patron de la SNCF

Choix de la station

À venir dansDanssecondess