Transports

SNCF : Hervé Morin réclame des offres commerciales sur les Intercités normands

Par Bénédicte Courret, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) jeudi 26 janvier 2017 à 17:11

Hervé Morin réclame une offre commerciale sur les Intercités normands.
Hervé Morin réclame une offre commerciale sur les Intercités normands. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Alors que la SNCF annonce une série de promotions destinées aux jeunes sur ses lignes TGV, le président de la région Normandie saisit le ministre des Transports ce jeudi. Hervé Morin réclame une offre similaire sur les Intercités normands.

Les cinq lignes Intercités normandes ne sont pas concernées par l'offre commerciale lancée par la SNCF ce mercredi assure Hervé Morin dans un communiqué. De quoi s'agit-il ? La SNCF a lancé mercredi une offre "TGV Max" qui s'adresse aux jeunes de 16 à 27 ans qui empruntent des lignes TGV et Intercités à réservation obligatoire.

Pour Hervé Morin, c'est une source "d'étonnement" et le président de la région Normandie saisit le ministre des Transports pour qu'il demande à la SNCF de proposer "rapidement une offre tarifaire promotionnelle sur les lignes Intercités normandes."

"On veut obliger l'État à regarder la Normandie avec bienveillance" précise Jean-Baptiste Gastinne, vice-président de la région en charge des transports.

Jean-Baptiste Gastinne, vice-président région Normandie en charge des transports

En 2020, la région Normandie reprendra la gestion des lignes intercités normandes dans le cadre d'un transfert de compétences de l'État à la région. Parmi les problèmes très régulièrement soulignés par les usagers de ces trains, les retards figurent en très bonne place. Pour Hervé Morin, "le rattachement des trains normands à l'offre TGV Max représenterait "une réponse adaptée aux dizaines de milliers d'usagers qui subissent depuis des années la dégradation du service ferroviaire entre Paris et la Normandie."