Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

SNCF : la CGT cheminots va poursuivre la grève en juillet

vendredi 15 juin 2018 à 9:44 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Laurent Brun, le secrétaire national de la CGT cheminots, a annoncé ce vendredi matin que le syndicat comptait poursuivre la grève des cheminots, entamée début avril, en juillet. Le calendrier initial de l'intersyndicale prévoyait un mouvement jusqu'à fin juin.

Des cheminots de la CGT en grève en gare de Lille, en avril.
Des cheminots de la CGT en grève en gare de Lille, en avril. © AFP - PHILIPPE HUGUEN

Laurent Brun, le secrétaire national de la CGT Cheminots a affirmé ce vendredi sur franceinfo que le mouvement à la SNCF allait "se poursuivre sur le mois de juillet". "Nous allons poursuivre sur le mois de juillet. Combien de temps ? On verra. Comment ? On verra, mais il n'est pas question de s'arrêter au calendrier puisque le gouvernement souhaite passer en force", a-t-il déclaré.

La bataille risque de continuer - Laurent Brun, de la CGT cheminots

"La réforme est une mauvaise réforme donc nous continuons à la contester", a affirmé Laurent Brun. "On est dans une réforme idéologique et pour nous cela menace le système ferroviaire et le droit des salariés. La bataille risque de continuer", a-t-il ajouté.

La réforme définitivement adoptée 

Alors que le Sénat a définitivement adopté la réforme ferroviaire, les négociations sur la convention collective reprennent ce vendredi. En attendant, l'intersyndicale des cheminots a décidé de continuer la grève au moins jusqu'au 28 juin.